article

Jordie Benn, candidat au trophée Norris?

On aurait jamais cru dire ça au début de la saison...

Partager sur Facebook

Lentement mais sûrement, Jordie Benn se fait une place dans l'organigramme du Canadien de Montréal. Personne ne le voyait dans le top 4 de l'équipe lorsqu'il a été acquis en retour de Greg Pateryn à la date limite des échanges l'an dernier. Pourtant, il joue actuellement du très bon hockey et Claude Julien l'utilise à toutes les sauces.

Dans l'éclatante victoire du Tricolore samedi contre Détroit, Benn en a profité pour marquer son 3e but de la saison. C'est plus que Victor Hedman à Tampa Bay, qu'Erik Karlsson à Ottawa et que Brent Burns à San Jose. Qu'ont en commun ces trois joueurs? Ils étaient tous finalistes au trophée Norris remis au meilleur défenseur de la LNH l'an dernier. Burns, qui a fini par remporter le trophée Norris au terme de la saison 2016-2017, a inscrit un seul but cette année, tout comme Karlsson, tandis qu'Hedman, lui, en a deux.

Benn s'est entretenu avec le journaliste Stu Cowan du Montreal Gazette après la séance d'entraînement des Canadiens, lundi à Brossard :

« Quand j'étais à Dallas, j'inscrivais trois buts par saison et j'ai marqué mon troisième but à l'occasion du 75e match de l'année. À l'heure actuelle, les choses vont bien, les rondelles entrent. Alors, espérons que ça reste comme ça. »

Mais l'attaque ne sera jamais le premier objectif de Benn. Ce n'est pas son côté offensif qui l'a mené à la LNH après ne jamais avoir été repêché, mais plutôt son caractère très défensif. 

On s'entend pour dire que Benn ne gagnera fort probablement le titre de meilleur défenseur du circuit, sauf qu'il n'a pas à rougir de ses récentes performances. C'est une acquisition de Bergevin qui porte ses fruits et qui n'a pas coûté très cher. Bien joué, Marc!