article

Jeff Petry répond aux rumeurs à son sujet

Le vétéran défenseur s'explique!

Partager sur Facebook

S'il y a un joueur en particulier chez le Canadien dont les performances sont particulièrement décevantes cette saison, c'est bien Jeff Petry.

Le vétéran défenseur n'est pas l'ombre de lui-même depuis le début de l'année et nombreux observateurs se demandent s'il traîne une blessure, ce qui pourrait expliquer une baisse aussi drastique.

Mais le principal intéressé a vite repoussé cette piste du revers de la main. Tel que rapporté par le journaliste Jonathan Bernier du Journal de Montréal, il admet qu'il joue tout simplement mal et qu'il n'est pas blessé.

"Mon jeu n’est même pas proche du niveau auquel il devrait être. J’essaie encore de retrouver ma confiance et le niveau qui m’a permis de connaître du succès au cours des dernières années."- Jeff Petry

Questionné à savoir si ce sont les absences de Shea Weber et Joel Edmundson depuis le début de la saison qui font que la pression est trop forte sur ses épaules et affecte son jeu, encore une fois, il n'a pas cherché à trouver d'excuses.

"Ça ne devrait pas être une raison pour expliquer ma tenue. Bien sûr l’absence de Webs m’ajoute des responsabilités défensives. Même chose avec celle d’Eddy, mais je ne peux mettre le blâme là-dessus. Parfois, quand j’ai la rondelle, je la garde une demi-seconde de trop. Et il faut que j’évite de forcer des jeux qui causent des revirements. En plus, je ne bouge pas suffisamment mes pieds, alors que mon coup de patin est probablement mon meilleur atout. Il faut que je m’en serve. Pour récupérer la rondelle et pour me sortir du trouble."- Jeff Petry

Âgé de 33 ans, Jeff Petry n'a toujours pas marqué de but et n'a récolté que 2 petites passes en 21 matchs jusqu'à présent cette saison après une saison de 42 points en 55 matchs. 

Rappelons que, pas plus tard que l'an dernier, il était dans la discussion pour le trophée Norris, remis au meilleur défenseur de la LNH. Il a aussi signé un nouveau contrat de 4 ans d'une valeur totale de 25 millions de dollars, soit une moyenne de 6.25 millions par année. Il dispute d'ailleurs présentement la première année de ce contrat.