article

Jake Allen est passé à deux doigts d'être échangé à San Jose

Ouf!

Partager sur Facebook

Les choses auraient pu être bien différentes en ce début de saison pour le Canadien de Montréal.

Peu de temps avant le repêchage d'expansion du Kraken de Seattle, Marc Bergevin analysait ses options et devait prendre une décision extrêmement difficile, lui qui avait trop de joueurs importants dans l'équipe qui étaient éligibles à être repêchés par la nouvelle formation de la LNH.

Voulant absolument conserver son gros duo en défensive (Joel Edmundson et Ben Chiarot), il a vite réalisé qu'il allait être dans l'obligation de sacrifier son gardien Jake Allen.

C'est pour cette raison qu'il a décidé de se tourner vers le marché des transactions pour tenter d'obtenir quelque chose en retour de ses services et éviter de le perdre sans rien recevoir.

Selon ce que rapporte le journaliste et insider Pierre LeBrun de The Athletic, plusieurs équipes auraient démontré de l'intérêt pour le vétéran gardien mais ce sont les Sharks de San Jose qui étaient les plus agressifs dans le dossier. Le Canadien n'aurait potentiellement reçu qu'un choix au repêchage pour ses services.

Ce n'est finalement qu'à la dernière minute que s'est présentée l'idée de ne pas protéger Carey Price, à ce moment blessé et en attente d'une opération au genou, et que le DG du CH a préféré prendre le risque de voir le Kraken sélectionner son gardien de 10 millions et ainsi pouvoir garder Allen à Montréal.

Avec ce que l'on sait aujourd'hui en rapport avec la santé mentale de Price affectée pour une période indéterminée, ça aurait été une véritable catastrophe de voir le CH forcé de débuter la saison sans gardien établi dans la LNH si Bergevin avait complété cet échange il y a quelques semaines.

On dit parfois que les meilleures transactions sont celles que l'on ne fait pas, en voilà un excellent exemple! 

Voyez les explications au bas.