article

Inquiétudes chez le Rocket de Laval

Un autre revers pour la troupe de Bouchard. Manifestement, la ligue américaine ce n'est pas l'académie de hockey McDonald.

Partager sur Facebook

Le Rocket de Laval s'inclinait hier par la marque de 4-2 contre les Admirals de Milwaukee. Il s'agit d'un troisième revers en autant de match pour le club école des Canadiens depuis le début de la saison de la ligue américaine.

Il s'agit d'une histoire un peu trop familière pour les partisans du Rocket et des Canadiens. La formation lavalloise a connu deux premières années très difficiles dans la LAH. Cependant, l'entraîneur chef du Rocket, Joel Bouchard a désormais selon plusieurs analystes tous les éléments sous la main pour connaître du succès cette saison. 

Le Rocket compte parmi ses rangs plusieurs joueurs d'expérience dans la LNH et la LAH. On parle notamment de Charles Hudon, Matthew Peca, Dale Weise, Karl Alzner et Xavier Ouellett. Ces 5 joueurs cumulent plus de 1500 matchs à leur actif dans la ligue nationale. 

Laval peut également compter sur l'ajout de Riley Barber et Phil Varone, deux excellents joueurs de la ligue américaine, sur l'arrivée d'espoirs des Canadiens comme Ryan Poehling, Josh Brook, Noah Juulsen, Otto Leskinen et Cayden Primeau, ainsi que le retour de joueurs établis comme Alex Belzile, Michael McCarron, Jake Evans, Gustav Olofsson et Charlie Lindgren.

Pour vous donner une idée, la profondeur est telle à Laval que Dale Weise évolue sur le 4e trio d'attaque du Rocket. Pourtant, les résultats ne sont tout simplement pas là. 

Joel Bouchard a su mériter le respect de ses joueurs et des partisans à sa première saison à la barre du Rocket l'an passé par sa franchise et son style de gestion transparent et rafraîchissant. Toutefois, on commence à douter de ses méthodes puisque Laval semble toujours en aussi mauvaise posture sous sa direction.

Par ailleurs, les performances individuelles de certains joueurs inquiète également. Ryan Poehling, qui a marqué un tour du chapeau à son premier match dans la ligue nationale la saison passée se trouve toujours sans un seul point à Laval et il ne performe tout simplement pas au niveau attendu. Ce dernier avait affirmé que son séjour à Laval serait court. Malheureusement pour lui, s'il continue au même rythme, il pourrait rester à Laval beaucoup plus longtemps que prévu.

Il y a aussi le cas du gardien de buts Charlie Lindgren. Plusieurs partisans des Canadiens attendent depuis plusieurs années son arrivé comme gardien auxiliaire dans la ligue nationale. Au cours de ses trois saisons pour le Club école des Canadiens Sa moyenne de buts alloués tourne autour de 3 buts par match et son pourcentage d'arrêts est sous 0.900. Ce ne sont pas exactement des bonnes statistiques pour le gardien de 25 ans qui devra même défendre son poste à Laval avec l'arrivée de Cayden Primeau.

Il est difficile de cerner exactement ce qui ne tourne pas rond à Laval. Espérons qu'il ne s'agisse que d'une période d'adaptation pour l'entraîneur et les joueurs. Sinon, l'emploi du sympatique Joel Bouchard pourrait bel et bien être en péril.