Éric Gélinas connait maintenant son sort!

Voici ce qui attend le défenseur format géant!

Publié le par Marco Normandin dans Canadiens
Partager sur Facebook
43 43 Partages

La saison dernière, le défenseur Éric Gélinas a tenté le tout pour le tout, laissant de l'argent sur la table pour se joindre au Rocket de Laval dans le but avoué d'avoir sa chance dans la LNH.

Malheureusement pour lui, l'expérience n'a pas porté fruit.

Malgré sa saison de 13 buts et 13 passes pour un total de 26 points en 64 matchs dans la Ligue Américaine et le manque de profondeur à la défense chez le Canadien, le colosse de 6'4"/215lbs ne figurait pas dans les plans de l'organisation cet été puisqu'on lui a préféré les défenseurs Xavier Ouellet et Simon Després.

Maintenant âgé de 27 ans, libre comme l'air et sans contrat pour la prochaine saison, Gélinas s'inspire justement de Després, avec qui il a évolué chez les Sea Dogs de Saint John dans la LHJMQ à l'époque. Un peu comme lui, il a vite mérité un poste dans la LNH à un jeune âge mais l'a finalement perdu et doit maintenant refaire ses preuves. De voir Després recevoir un appel d'une équipe de la LNH après s'être exilé dans la KHL lui donne espoir qu'il ne s'agirait pas nécessairement d'un pas de recul de partir pour la Russie la saison prochaine.

Rencontré par le journaliste Guillaume LeFrançois de La Presse, voici ce qu'il avait à raconter sur sa situation:

"Ça me donne un peu espoir. Ça montre que ce n’est pas nécessairement un pas de recul de partir en KHL. Ça prouve que si tu joues bien en Europe, il peut y avoir de l’intérêt de la LNH pour toi. Si je passe une année complète en KHL ou en Suède, ce sont de très bonnes ligues, peut-être meilleures que la Ligue américaine. Sans dire que je suis vieux, il me reste moins d’années à jouer. Côté business, la meilleure idée serait probablement l’Europe. Je ne joue pas seulement pour l’argent, mais parce que j’adore le hockey. Mais ça demeure ma job, et les joueurs, on est comme de petites compagnies. La journée où j’aurai une offre ferme, on verra."

Déjà en pourparlers avec certaines équipes, tout indique que c'est en Europe que Gélinas poursuivra sa carrière la saison prochaine, dans l'espoir d'être remarqué par une équipe de la LNH.

Partager sur Facebook
43 43 Partages

Source: La Presse