article

Dernière heure: Réjean Tremblay en rajoute sur le désir de Pacioretty d’être échangé!

Plus de détails ici...

Partager sur Facebook

Depuis que le président des Kings de Los Angeles Luc Robitaille a déclaré mercredi sur les ondes du 91,9 Sports que Marc Bergevin ne semblait pas enthousiaste à se départir de Pacioretty au repêchage, une surprenante nouvelle a été confirmée par trois sources aujourd’hui selon Martin Leclerc de Radio-Canada.

Selon Leclerc et ses sources, c’est Pacioretty qui cherche à quitter Montréal. Il est vrai que le capitaine proclame souvent qu’il aime demeurer dans la métropole, mais clairement, il n’aime pas y jouer.

“Au cours de la dernière saison, c’est Pacioretty lui-même qui a plusieurs fois demandé à quitter Montréal et qui a réclamé un échange. Cette information est confirmée par trois sources bien au fait du dossier. Vous avez bien lu : trois sources. En béton.

Plus tard jeudi, le chroniqueur Réjean Tremblay en a rajouté sur cette nouvelles qui a choqué Montréal aujourd’hui. Selon le parrain, qui était en ondes pour sa chronique au 91,9 Sports avec Jean-Charles Lajoie, il aurait eu les mêmes informations au sujet des désirs de Pacioretty il y a quelques semaines lors d’un repas où les informations partagées devaient restées secrètes.

On m'a pissé la nouvelle dans les oreilles il y a deux semaines (...) lors d'un dîner où tout était "off the record" »- Réjean Tremblay à l'effet que Max Pacioretty aurait demandé  à Geoff Molson d'être échangé.

Les sources de Leclerc seraient des sources du Tricolore même, et Tremblay croit que s’il ne s’agit pas d’une source provenant de l’équipe, il s’agirait peut-être d’une information provenant de l’ancien agent de Pacioretty, Pat Brisson.

Tremblay a également ajouté que Bergevin “est capable de gérer les plombiers, mais il est incapable de gérer une star.

Le nouvel agent de Pacioretty Allan Walsh n’a pas perdu de temps à démentir la nouvelle et a utilisé les réseaux sociaux pour passer son message.

Il a noté que son client est prêt à signer une prolongation de contrat avec les Canadiens aujourd’hui. Il répète que c’est bel et bien les Canadiens qui ont tenté d’échanger Pacioretty aux Kings en juin sous la condition que Pacioretty soit prêt à signer une prolongation avec eux.

La réaction de Walsh semble remplie de frustration, ce qui n’aidera pas les liens de communication dans une possible négociation de contrat.