Connor Bedard avec le CH?

Voyez les détails ici

HabsolumentFan

Lors du match contre l'Autriche, le jeune hockeyeur Connor Bedard a fait une belle démonstration de tout son talent. Malheureusement, suite à l'annulation du tournoi, la démonstration s'est arrêtée à 4 buts et 1 passe. Cet échantillon du talent de Bedard nous a laissé sur notre appétit, maintenant nous en voulons plus. 


Le 28 décembre dernier, le jeune canadien de 16 ans a aboli la marque de Wayne Gretzky en devenant le plus jeune joueur de l'histoire du Championnat du monde de hockey junior à marquer 4 buts dans un match. Gretzky en avait marqué 3 en 1977 contre la Tchécoslovaquie. Son tournoi de rêve s'est cependant arrêté brusquement dû à la pandémie. TVA Sports rapporte que les parents de Bedard, qui sont très superstitieux, n'en croyaient pas leurs yeux lorsque leur fils a trouvé le fond du filet 4 fois ce soir là. 


«À l’entracte, après son troisième but, nous avons appris que Connor rejoignait Gretzky. C’était un beau moment. Alors quand il a secoué les cordages pour une quatrième fois, en troisième période, on a su qu’il venait d’entrer dans l’histoire. Évidemment, la réaction dans la maison fut magique. Tous les parents souhaitent que leur enfant réussisse!»

-Thomas Bedard, père de Connor 


Son père raconte en entrevue avec TVA Sports que lui et sa femme s'avaient depuis le tout début que leur fils avait quelque chose de spécial. Il explique aussi tout les efforts et les sacrifices que Connor a fait. Leur fils, qui joue présentement pour les Pats de Regina, n'a pas volé sa place, il a travaillé pour. 


«Ce que Connor fait sur une glace et le travail qu’il met à vouloir être le meilleur, ça ne s’enseigne pas. Il faut vraiment lui donner tout le crédit. Il adore le hockey plus que n’importe quoi depuis qu’il a trois ans. Je ne compte plus les heures où je l’ai aperçu en train de travailler ses tirs, son patinage où sa compréhension du jeu. Il est toujours en train d’écouter des vidéos de hockey. C’est fou! Parfois, j’allais voir ma femme et je lui disais : "qu’est-ce qui se passe avec notre fils? Est-il ok?". Connor est un grand travaillant. Sa sœur est une gymnaste et il voulait constamment l’accompagner à l’entraînement pour, disait-il, être plus complet. Il faut croire qu’il était né pour ce sport.»

-Thomas Bedard


Connor et son père sont nés dans l'Ouest canadien. Cependant, il y a plus de 50 ans, la famille Bédard habitait dans la ville de Québec. Le père de l'attaquant de 16 ans insiste qu'il aimerait un jour s'y réinstaller. Il a toujours été un fan des Canadiens de Montréal, d'autant plus que pour lui, un déménagement dans la province de Québec se marierait bien avec le fait que son fils y joue. Si ce n'était que de lui, le CH serait en haut de la liste. 

«Il y a 50 ans, avant ma naissance, la famille Bedard était installée dans la ville de Québec. Depuis, notre clan a bougé dans l’Ouest canadien. C’est là où je suis né et où Connor est né. J’ai appris cela il y a quelques années à peine. Je souhaite assurément retourner au Québec un jour, donc si jamais c’était pour Connor, cela ferait beaucoup de sens pour notre famille.»

-Père de Connor Bedard


Dans la WHL, Connor a une fiche de 14 buts et 10 passes en 24 matchs. Cependant, vous ne verrez pas le jeune centre au prochain encan de la LNH. Il y sera éligible seulement qu'en 2023.  


Le voyez-vous à Montréal? 

Pour cela, l'équipe devra, une saison de plus, finir dans les bas-fonds du classement général du circuit Bettman.