article

“Cole Caufield n'est pas prêt pour la LNH”

Devrait-il demeurer à l'université plus longtemps?

Partager sur Facebook

Il y a quelques semaines à peine, nombreux étaient ceux qui voyaient le jeune attaquant Cole Caufield se joindre au Canadien en fin de saison lorsque sa saison universitaire prendrait fin. Même Marc Bergevin lui-même avait admis à plusieurs reprises qu'il s'agissait d'une réelle possibilité.

Lui qui domine au niveau universitaire, il a toutefois éprouvé des problèmes à se démarquer lors des Championnats Mondiaux Junior. Rien d'alarmant, puisqu'il s'agit d'une courbe de progression normale pour un joueur de son âge.

Mais ce tournoi a par contre fait réaliser à certains qu'il n'est peut-être pas encore prêt à faire le saut dans la LNH qui est, avouons-le, une énorme marche à gravir.

C'est du moins ce que croit l'analyste et expert en espoirs Craig Button du réseau TSN qui a récemment déclaré sur les ondes que le jeune attaquant qui vient de célébrer son 19e anniversaire n'est pas prêt à faire le saut dans la LNH et ce serait une erreur de la part de l'organisation du Canadien de l'amener avec l'équipe en fin de saison.

Button a renchéri en donnant l'exemple des jeunes défenseurs Cale Makar (Avalanche) et Quinn Hughes (Canucks) qui ont tous les deux fait le saut dans la LNH et sont dominants mais ont toutefois pris le temps de disputer une deuxième année universitaire (Freshman year) avant de gravir l'étape suivante. Dans les deux cas, ce fût le bon choix et ils sont arrivés fin prêts pour aider leur équipe respective. L'analyste croit que Caufield devrait suivre exactement cette route lui aussi.

Considérant que le Canadien se retrouve présentement à 10 points des séries éliminatoires et qu'il risque fort probablement d'être déjà mathématiquement éliminé de la course lorsque Caufield pourrait potentiellement être disponible à quitter son équipe universitaire, est-ce que le jeu en vaut vraiment la chandelle? Ne serait-il pas plus prudent et raisonnable de lui donner une année supplémentaire pour qu'il continue de se développer au lieu de risquer de brûler un jeune espoir prometteur et affecter sa confiance en l'amenant trop rapidement dans la grande ligue. 

Questionné à ce sujet à l'émission Les Partants sur les ondes de TVA Sports, Caufield n'a toutefois écarté aucun scénario pour l'instant:

"Je n’ai toujours rien exclu. Évidemment, je veux être le mieux préparé et être prêt pour jouer, peu importe quand. Je pense que je me suis mis dans une telle position. Il n’y a pas de mal à prendre son temps et ne pas se dépêcher, car tu veux être efficace lorsque tu y arrives. Pas besoin d’accélérer le tout. Je veux me préparer et j’ai en tête de jouer l’an prochain [...] Il y a beaucoup de temps. J’essaie d’être meilleur chaque jour pour que ça arrive. Plusieurs choses peuvent arriver. Je dois m’améliorer et être prêt pour ces situations. La balle est dans mon camp."- Cole Caufield

Il sera intéressant de voir comment le Canadien agira dans la situation du jeune attaquant.

En Prolongation

La direction des Maple Leafs a annoncé avoir prêté le défenseur Jake Muzzin aux Marlies dans la Ligue Américaine à des fins de conditionnement pour qu'il continue sa réhabilitation suite à sa blessure au pied.

Voici la machine qui révolutionnera le monde des patins.

Qui sont les 31 meilleurs espoirs pour le prochain repêchage et à quel joueur LNH se comparent-ils? Voyez ici.