article

“Cette organisation est dirigée par des imbéciles de la pire sorte”

Ayayaye!

Partager sur Facebook

La direction du Canadien a pris récemment la décision d'honorer publiquement la nation Mohawk pour les terres non-cédées sur lesquelles ont été bâties le Centre Bell. 

Voici le message qui a été publié par l'équipe il y a quelques jours.

"Les Canadiens de Montréal souhaitent reconnaitre les Kanien'keha:ka, également connus comme la Nation Mohawk, pour leur hospitalité sur le territoire traditionnel et non cédé où nous sommes réunis aujourd'hui. Tiohtiá:ke / Montréal est historiquement connu comme un lieu de rassemblement pour les Premiers Peuples. Aujourd'hui, Montréal accueille une population diversifiée d'Autochtones et d'autres peuples. C'est dans le respect des liens avec le passé, le présent et l'avenir que nous reconnaissons les relations actuelles que nous entretenons avec les Autochtones et les autres peuples de la communauté où nous avons le privilège de jouer depuis plus de cent ans."

De plus, on affirme qu'un message similaire sera passé au micro du Centre Bell avant chaque match local de l'équipe.

À première vue, pour l'amateur moyen, il s'agit d'un geste honorable de la part de l'organisation. Mais lorsque l'on fouille un peu l'histoire, il n'en est rien. Du moins selon plusieurs intervenants.

Tout d'abord Éric Duahaime, chef du Parti Conservateur du Québec, a fait une sortie en règle sur son compte Facebook pour dénoncer le mensonge derrière cette annonce, exigeant même des excuses de la part du propriétaire Geoff Molson.

"C’est désolant de voir l’organisation du Canadien de Montréal prétendre que la métropole québécoise est un territoire Mohawk non-cédé. Non seulement c’est un mensonge historique, mais ça divise les Québécois entre eux. On s’éloigne de «la vérité et la réconciliation». Quand on connaît l’importance du CH comme principal moteur d’identité des francophones d’Amerique pendant des décennies, la bourde de la direction du Canadien est totalement inacceptable et insultante. Geoff Molson devrait s’excuser."- Éric Duhaime

Puis, le chroniqueur Joseph Facal du Journal de Montréal abonde dans le même sens et va même plus loin, tirant à boulets rouges sur toute l'organisation du Canadien dans son plus récent texte.

"Trois mots me viennent en tête : hypocrite, malhonnête et idiot. C’est hypocrite, car le CH s’est toujours royalement foutu des autochtones, comme il se fout depuis longtemps des francophones. Ah, mais les autochtones, c’est la nouvelle cause à la mode dans la société du spectacle et de la mise en scène des bons sentiments. Car ne vous y trompez pas, le CH place la cause autochtone très, très, très bas dans son échelle de priorités. Il voit cependant la direction du vent et fait donc, comme on dit dans le monde du patinage artistique, les « figures imposées ». C’est aussi malhonnête, car c’est historiquement faux."- Joseph Facal

Il termine même son texte avec une attaque en règle envers les dirigeants de l'équipe.

"C’est enfin une décision idiote de la part du CH, qui risque fort de se retourner contre lui. [...] Qui en sera la première victime ? La cause autochtone elle-même. Cette organisation est dirigée par des imbéciles de la pire sorte : les imbéciles qui se prennent pour des fins finauds."- Joseph Facal

Il sera intéressant de voir si la direction du Canadien réagira aux nombreuses publications dénonçant leur geste et fera marche arrière ou si on choisira plutôt d'ignorer la grogne populaire. 

Voyez les textes au bas.