article

Carey Price pourrait bel et bien quitter le Canadien

Quittera-t-il avant la fin de son contrat?

Partager sur Facebook

Plus que jamais, il semblerait que les chances de voir Carey Price quitter le Canadien avant la fin de son contrat augmentent suite aux annonces des derniers jours.

Lui qui était extrêmement proche de Marc Bergevin n'aurait jamais été échangé par ce dernier. Il l'avait d'ailleurs déjà affirmé publiquement.

Maintenant que Bergevin est parti et que c'est Jeff Gorton qui assurera de remettre l'équipe sur pied, il y a lieu de se demander s'il tentera de se débarasser d'un maximum de lourds contrats, question de se donner de la marge de manoeuvre pour la suite.

N'ayant pas offert le contrat 84 millions pour 8 ans à Price, il n'est pas émotionnellement lié à ce dernier.

De plus, le gardient vedette, qui possède une clause de non-mouvement complète, a déjà ouvert la porte à potentiellement quitter le Canadien, lui qui a lui-même proposé d'être exposé au plus récent repêchage d'expansion du Kraken de Seattle.

Ajoutons à cela que Gorton est déjà reconnu comme un expert en reconstructions et qu'il a géré un dossier similaire avec le départ du gardien franchise Henrik Lundqvist à New York, il n'y a qu'un pas à faire pour affirmer qu'il pourrait transiger Price dont il restera encore 4 ans à écouler à son contrat de 10.5 millions par année à partir de l'an prochain.

D'ailleurs, le très respecté journaliste et insider Pierre LeBrun de The Athletic a mentionné lors du segment Insider Trading sur les ondes de TSN que certaines équipes de haut de classement regardaient présentement de très près la situation de Carey Price à Montréal. S'il devait devenir disponible sur le marché, il y aurait certainement de l'intérêt pour ses services.

L'idée de faire partie d'une reconstruction à 34 ans pourrait ne pas l'enchanter, c'est pourquoi il pourrait être ouvert à accepter d'aller tenter sa chance de remporter une première Coupe Stanley sous d'autres cieux. 

Voyez la vidéo au bas.