Bergevin fait le point sur une possible reconstruction!

Le DG du Canadien a été bien clair.

HabsolumentFan

Ceux qui espèrent voir le Canadien de Montréal échanger tous leurs meilleurs joueurs et opter pour une reconstruction seront bien déçus. Lors de sa conférence de presse visant à faire son bilan de mi-saison, le directeur général du Tricolore, Marc Bergevin, a fait le point concernant une possible vente de feu, suivie d'une reconstruction de l'équipe.

Comme l'a rapporté le journaliste de Journal de Montréal, Jean-François Chaumont, Bergevin n'est pas un adepte du terme reconstruction. Surtout considérant que de finir dans les bas fonds de la LNH ne te garantit pas nécessairement l'un des premiers choix au repêchage, comme on a pu le constater l'année dernière.

Voici ce que le DG du Canadien avait à dire à ce sujet:

Il n’y a aucune garantie maintenant, a rappelé Bergevin en répondant à une question sur une possible reconstruction. Il y a une loterie pour le repêchage. L’an dernier, l’Avalanche a terminé au dernier rang, mais ils ont repêché seulement en 4e position. Les Flyers ont grimpé de plusieurs rangs [13e à 2e]. Ce n’est plus comme avant où tu repêchais selon ton rang en fin de saison. Et parfois, il n’y a pas un centre de franchise ou un défenseur de franchise au repêchage. »

C'est donc dire que Bergevin souhaiterait ne pas avoir à passer par toute cette procédure de reconstruction, puisque ce processus est trop incertain. Il voudrait plutôt opter pour un reset, ou redémarrage, en français, comme il l'a dit lui-même. Il considère même que Carey Price et Shea Weber, qui sont âgés de 30 et 32 ans respectivement, pourraient en faire partie en raison de leur apport pour l'équipe:

« Je crois que oui, a-t-il répondu. Il y a des gardiens dans la LNH qui sont dans la mi-trentaine et ils ont encore de très bons résultats. Carey n’est pas encore à cet âge et c’est la même chose pour Shea. Je considère que Shea apporte plusieurs éléments intangibles à notre équipe. Il est un pilier pour nous. »

Actuellement au 26e rang de la LNH, le Canadien a accumulé une fiche de 18-20-4 jusqu'à présent. Il faudrait que la troupe de Claude Julien remporte au moins deux matchs sur trois si elle veut espérer accéder aux séries éliminatoires. Une possibilité qui semble de plus en plus lointaine.