article

Affaire Bob Hartley: JC Lajoie ramasse Georges Laraque publiquement

Ça joue dur dans les médias!

Partager sur Facebook

Dans les derniers jours, l'affaire Bob Hartley aura fait couler énormément d'encre au Québec. On vous rappelle les grandes lignes: 

Tout d'abord, l'animateur Georges Laraque annonce sur les ondes du 91.9 Sports que selon ses informations, Marc Bergevin aurait profité de son séjour en Russie pour contacter Bob Hartley.

L'information est ensuite démentie la journée même par Hartley sur les ondes du 91.9 Sports également, affirmant qu'il n'a jamais rencontré Bergevin dans les derniers jours.

Puis, le président de l'Avangard de Omsk, Maxim Sushinsky, commente l'histoire, affirmant que Bergevin n'a pas rencontré Hartley en personne mais l'a appelé pour lui proposer un poste avec le Canadien de Montréal. Poste que son entraîneur-chef a refusé pour demeurer dans la KHL:

"Marc Bergevin a appelé Bob Hartley au téléphone mais ils ne se sont pas rencontrés. Oui, la conversation était à propos d'un possible poste à Montréal. Bob lui a répondu qu'il travaillait présentement avec l'Avangard et qu'il n'avait pas l'intention de négocier avec une autre formation."- Maxim Sushinsky

Suite à cette déclaration, Hartley fait une autre sortie et dément à nouveau, affirmant qu'un simple malentendu à cause de la barrière de la langue est à l'origine des dires de son patron:

"Je reçois des millions d'appels de Montréal. C'est triste parce qu'ils ont un entraîneur-chef. Personne du Canadien de Montréal ne m'a appelé et je suis heureux ici avec l'Avangard."- Bob Hartley

Qui dit vrai? Hartley n'a-t-il réellement jamais parlé à Bergevin ou tente-t-il d'étouffer une affaire qui ne devait pas sortir pour protéger son ami Claude Julien, sachant qu'il n'a pas l'intention de quitter son poste dans la KHL? Personne ne le sait vraiment.

Mais voilà que l'animateur Jean-Charles Lajoie a commenté l'histoire à son émission JiC sur les ondes de TVA Sports et n'a pas été tendre envers son ancien collègue Georges Laraque, l'écorchant publiquement. Sans le nommer, il affirme qu'il n'a pas pris la peine de vérifier ses infos, qu'il a qualifié de sans fondement, avant de les sortir publiquement et qu'il s'agissait d'une véritable jambette qui mettait Hartley dans l'embarras présentement, Lajoie s'est porté à la défense de son bon ami:

"Je pense et j'ose affirmer que mon ami Bob est très embarrassé actuellement par ce qui se passe, c'est-à-dire une rumeur sans véritable fondement et surtout une rumeur qui sort sans que celui qui la rapporte n'ait pris la peine d'appeler Bob Hartley pour valider son information. Non seulement Bob Hartley n'a pas rencontré Marc Bergevin récemment, mais Bob a passé quatre jours en Chine avec son équipe et il est dans le fin fond de la Sibérie à l'heure où l'on se parle alors que Marc Bergevin est demeuré dans l'agglomération de Moscou. Laissez-moi vous dire quelque chose sur le Bob Hartley que je connais, que je respecte et que je considère comme étant un ami. Lorsque Bob Hartley te donne une poignée de main, tu peux aller à la banque avec. Lorsque Bob Hartley commence quelque chose, il le termine. C'est un gars qui respecte les ententes contractuelles qu'il signe. Il a une entente contractuelle avec Omsk. Cette entente est claire entre lui et le propriétaire de l'équipe. Bob ne va pas quitter en pleine saison. Bob veut remporter un championnat dans une nouvelle ligue. Il l'a fait partout où il est passé. Il a gagné des championnats partout. Il a dans sa tête de pioche de remporter la coupe Gagarine. Il veut ajouter ce titre à sa collection bien garnie. Bob Hartley est pour moi un être humain exceptionnel, un homme de grandes valeurs. Je pense qu'il avait besoin d’une jambette de la sorte comme d’un coup de pelle ronde dans le front. Quand tu as un gars accessible comme ça, décroche le téléphone et valide l'information. [...] Bob Hartley n'avait pas besoin de ça. Je trouve ça regrettable pour Bob."- Jean-Charles Lajoie

Il sera intéressant de voir si Laraque répliquera à Lajoie. 

Vous pouvez visionner au bas l'extrait vidéo.

En Prolongation

Mine de rien, le vétéran Shea Weber connait un excellent début de saison et se trouve présentement parmi les défenseurs les plus productifs de la LNH.

En l'absence de Victor Mete, le défenseur Ben Chiarot a été utilisé plus de 30 minutes hier pour la première fois de sa carrière. Il connait présentement une excellente séquence et est l'un des meilleurs défenseurs de l'équipe.

L'ancien attaquant Johan Franzen a confirmé les nouvelles allégations sur Mike Babcock et en a même rajouté une couche.