article

Voici ce à quoi pourrait ressembler le contrat de Danault

Les comparables sont là !

Partager sur Facebook

Un des derniers dossiers sur le bureau du DG Marc Bergevin avant le début de la prochaine saison, peu importe quand sera ledit début de saison, est le nouveau contrat de son joueur de centre québécois, Phillip Danault.

Danault, 27 ans, écoulera en 2021 la dernière année de son pacte signé en 2018 avec le tricolore, un contrat de 3 ans ayant un impact de 3 083 333$ sur la masse salariale de l'équipe. Une aubaine si on considère qu'il a terminé à la 6e place dans la course au trophée Selke, décerné au meilleur attaquant défensif du circuit. (1: Sean Couturier - 2: Patrice Bergeron - 3: Ryan O'Reilly - 4: Anthony Cirelli - 5: Mark Stone) Une liste intéressante !

Le joueur de centre québécois a produit à un rythme de 54 points (par 82 matchs) lors des deux dernières campagnes.

Le meilleur moyen de prédire le futur contrat d'un joueur est de le comparer avec un autre patineur, de valeur semblable, qui a signé un contrat récemment idéalement. Dans le cas de Danault, nous avons identifié un certain Jean-Gabriel Pageau. Ce dernier a terminé à la 13e position dans la course au fameux trophée Selke, décerné au meilleur attaquant défensif du circuit, et a maintenu une production semblable à celle de Danault la saison passée. Pageau a 28 ans, Danault en a 27.

Jean-Gabriel Pageau a signé un tout nouveau contrat avec les Islanders de New York le 24 Février dernier, entente de 6 ans d'une valeur de 5 millions de dollars par saison. Nous sommes donc en droit de penser que Phillip Danault pourrait viser un pacte semblable à ça. (Autour de 5 millions par année pour une durée de 5 à 7 ans)

Seriez-vous prêt à donner un tel contrat au #24 du tricolore ? Avec l'émergence de KK et de Nick Suzuki, Danault pourrait devenir un excellent complément et un 2e ou un 3e centre de grande qualité, et comme nous l'avons appris à la dure dans les dernières années à Montréal... On a jamais trop de joueurs de centres de qualité dans une équipe qui veut compétitionner pour les grands honneurs.