Un président d'équipe perd son job après une publication sur PK Subban!

Une mauvaise décision lui aura coûté son emploi!

Publié le par Marco Normandin dans Autres Sports
Partager sur Facebook
74 74 Partages

Parfois, une simple publication sur les réseaux sociaux peut changer complètement votre vie... Pour le meilleur mais aussi pour le pire. C'est ce qu'a appris à ses dépens Todd Wilson, vice-président de la CJFL, la Ligue junior canadienne de football, et président de l'équipe locale les Riffles de Winnipeg.

On vous rapportait il y a quelques jours l'histoire de Wilson qui, durant un match local des Jets de Winnipeg, avait pris une photo d'un vendeur de bière de couleur noire et l'avait publiée sur Facebook avec la phrase suivante:

''Il y a deux jours, il prenait part au match 7. Aujourd'hui c'est P.K. qui me vend ma bière.''

Pour certains il s'agissait d'une très mauvaise blague alors que pour d'autre il s'agissait d'un comportement inacceptable, d'autant plus la position qu'il occupait. Chose certaine, sa publication, qu'il a immédiatement retirée après le match en voyant la réaction sur les réseaux sociaux, a fait réagir dans la région de Winnipeg.

Quelques jours plus tard, on apprend que Wilson a été forcé de démissionner de son poste.

Le vice-président des Rifles, Dale Driedger, a émis le commentaire suivant:

"Le changement au sein de la direction de l'équipe fait suite à une publication offensante et totalement inacceptable faite par Todd Wilson alors qu'il assistait à un match de hockey samedi dernier. La culture de la communauté du football amateur à Winnipeg est basée sur la diversité et c'est pourquoi cette publication est aussi choquante. Nous avons toujours travaillé très fort pour transmettre des valeurs d'acceptation à nos jeunes athlètes et nous avons établi un environnement inclusif pour tout jeune voulant faire partie du football mineur."

Wilson avait également émis un communiqué, s'excusant pour son geste:

"Samedi dernier j'ai publié une photo alors que j'étais à un match de hockey. Il semble que certains ont interprété ma publication autrement que ce que je souhaitais. Suite au match j'ai immédiatement effacé la publication. Pour toute personne qui a pu être offensée, ce n'était pas du tout mes intentions et il ne s'agissait que d'une très mauvaise blague. Je m'excuse sincèrement pour ma publication et svp comprenez que mes commentaires ne représentent aucunement les organisations avec lesquelles je travaille."

Une autre belle leçon de toujours y penser à deux fois avant de publier des choses controversées sur les réseaux sociaux.

Voyez au bas la fameuse publication.

Partager sur Facebook
74 74 Partages

Source: Winnipeg Sun