Tua Tagovailoa : Le consultant externe congédié suite à une grave erreur médicale

Voyez les détails !

Samuel Doiron

Lors de son dernier match, le quart-arrière des Dolphins, Tua Tagovailoa a été plaqué par le défenseur des Bengals Josh Topou à la fin de la première mi-temps. Sur le jeu, il a fait une pirouette maladroite et a été projeté sur le gazon. Alors qu'il était au sol, Tagovailoa a semblé avoir une réaction qui indiquait un traumatisme à la tête, les doigts gelés devant son visage.

Aujourd'hui, on apprend que le consultant non affilié en neurotraumatologie des Dolphins lors du match de dimanche contre les Bills a été licencié après qu'il ait été constaté qu'il avait fait plusieurs erreurs dans son évaluation, selon ESPN et de multiples rapports.

L'Association des joueurs de la NFL a exercé son droit de licencier le consultant. La NFLPA et la ligue ont chacune le droit de licencier un consultant sans l'accord de l'autre partie.

Tagovailoa a brièvement quitté le match de dimanche après s'être cogné l'arrière de la tête sur le sol et avoir trébuché en essayant de rejoindre le groupe. Il a été emmené au vestiaire et testé pour une commotion cérébrale, mais a repris le jeu après avoir passé son évaluation. Les Dolphins l'avaient initialement inscrit sur la liste des joueurs dont le retour est douteux en raison d'un traumatisme crânien, mais ils ont ensuite précisé qu'une blessure au dos subie par Tagovailoa plus tôt dans le match avait causé son trébuchement.

On ignore pour l'instant quelles erreurs spécifiques ont été commises dans l'évaluation du quart-arrière.

Tagovailoa a été brièvement hospitalisé à Cincinnati avant de reprendre l'avion pour Miami avec son équipe après le match de jeudi. Le joueur de 24 ans a publié une déclaration vendredi pour remercier les Dolphins du soutien et des soins qu'il a reçus après l'incident.

Chris Nowinski, l'auteur de Head Games: Football's Concussion Crisis, qui étudie les effets à long terme des blessures crâniennes sur les athlètes avait d'ailleurs publié ceci sur twitter avant les événements.

Si Tua entre sur le terrain ce soir, c'est un grand pas en arrière pour le traitement des commotions cérébrales dans la NFL.

S'il a une deuxième commotion qui détruit sa saison ou sa carrière, toutes les personnes impliquées seront poursuivies et devraient perdre leur emploi, y compris les entraîneurs. Nous l'avons tous vu, même eux doivent savoir que ce n'est pas correct.

- Chris Nowinski