article

Le patron de Simon Kean croit que Tyson Fury le voyait comme un danger

Êtes-vous en accord avec lui?

Partager sur Facebook

Le boxeur Québecois Simon Kean est passé à deux doigts de réaliser un rêve et d'affronter Tyson Fury dans un combat le mois prochain.

Finalement, le clan Fury a plutôt choisi l'autre boxeur, Agit Kabayel, qui était également dans la course.

Selon Camille Estephan, c'est peut-être parce que Kean représentait un certain danger pour le champion poids lourds. En entrevue à l'émission JiC sur les ondes de TVA Sports, le patron de Kean a expliqué son point de vue.

"Fury avait deux choix : Simon et Kabayel. C’est lui qu’ils ont choisi pour différentes raisons. D’abord, ils le connaissent bien. Fury veut un combat pour se dérouiller avant son grand combat contre Joshua. Je pense qu’il voyait moins de danger en Kabayel. De toute façon, la blessure de Simon aurait tout bousillé."- Camille Estephan

Tel qu'il l'indique, Kean s'est récemment blessé à la main durant un entraînement. Cette blessure aurait fait tomber le combat à l'eau de toute façon.

Aurait-il pu réellement représenter un danger pour Fury? Plusieurs en doutent mais dans l'histoire de la boxe, plusieurs surprises sont survenues dans le passé.

Si le combat avait eu lieu, Kean aurait touché 600 000$ en bourse. On se souviendra que l'animateur Georges Laraque du 91.9 Sports avait supplié Kean de ne pas monter dans le ring face à Fury, affirmant qu'il allait se faire tuer.

Fury (30-0-1, 21 KO) et Kabayel (20-0-0, 13 KO) croiseront donc officiellement le fer dans quelques semaines. 

Voyez l'extrait au bas.