Georges St-Pierre lance un message à Khabib Nurmagomedov

Les astres s'alignent...

Publié le par Gilles Verne dans Autres Sports
Partager sur Facebook
148 148 Partages

Si on interprète bien les propos de Georges St-Pierre accordé à Ariel Helwani, journaliste à ESPN, ce sera la retraite ou un combat contre Khabib Nurmagomedov. Rien d'autre. 

Dans une entrevue qui risque de se rendre aux oreilles de Dana White, la légende québécoise des combats de MMA a confirmé son intérêt pour un combat contre le tombeur de Conor McGregor, tout en prenant bien soin de mentionner que la décision ultime reviendra au big boss de la UFC.

Non seulement St-Pierre se dit-il rétabli de sa colite ulcéreuse, il se dit convaincu d'être en mesure de descendre à 155 livres pour affronter le champion des poids légers.

Malgré que GSP se croit en mesure d'infliger une première défaite au combattant russe, on sent qu'il voue un énorme respect à son potentiel adversaire.

« Khabib a fait un excellent travail (contre McGregor). Il a donné l’impression que c’était presque facile. Il a neutralisé le jeu de McGregor. C’était une performance incroyable. Au moment de donner ma prédiction du combat, j’ai choisi Khabib comme vainqueur. Ça s’est passé pas mal comme je l’anticipais. »
- Georges St-Pierre, en entrevue à ESPN

Même s'il n'a pas aimé voir les scènes disgracieuses qui ont marqué la fin du combat entre Khabib et McGregor, George St-Pierre ne semble pas attr

« C’est mal. Tu ne peux pas sauter par-dessus le grillage. Par contre, je n’ai pas grandi dans le même environnement que Khabib. Il y a des choses qui ne se disent pas ou qui sont impardonnables pour certaines cultures. Quand je me prépare pour un combat, je me prépare en même temps à me faire insulter, mais je pense que Conor a dépassé les bornes. Pour Khabib, c’était tout un affront. Ça ne se fait pas. Il a grandi dans un milieu difficile. Je pense que pour lui, ce n’est pas juste une affaire de bourse ou de ceinture, c’est une affaire de vie ou de mort. C’est une mentalité différente. Je pense que quand tu parles en mal de lui et son entourage, ça peut devenir un problème. »- Georges St-Pierre, en entrevue à ESPN

Pour ce qui est de potentiels autres adversaires, St-Pierre se montre plutôt pessimiste. Ce qui lui importe, c'est son héritage et Nurmagomedov est le seul combat qui a du sens à ce niveau. Déjà que St-Pierre sent le bout du rouleau approcher. « Il y a beaucoup de drame dans le sport et je me demande si j’ai vraiment envie de revivre ça », conclue-t-il.

Allez, Dana White, fais-nous plaisir, c'est entre tes mains!

Partager sur Facebook
148 148 Partages

Source: RDS
Crédit Photo: Twitter