article

Voyez les gardiens qui ont amélioré leurs chances de faire Team Canada 2022 aux Olympiques

Selon Pierre LeBrun

Partager sur Facebook

Comme vous vous en doutez, la performance des joueurs en séries éliminatoires est toujours scrutée à la loupe par les dirigeants d'équipe Canada en vue de leurs décisions pour construire l'alignement final de l'équipe.

Les DGs adorent voir comment les joueurs canadiens performent lorsque ça compte réellement !

Alors que nous espérons des développements positifs au cours des prochains jours et que nous espérons que la ligue tienne sa promesse de laisser les joueurs aller aux Jeux Olympiques, le reporter de TSN et The Athletic Pierre Lebrun revient sur les performances des joueurs en séries (et un peu en saison) qui ont grandement changé leurs chances d'être sélectionné pour représenter le Canada.

GARDIENS :

- Carey Price a confirmé sa place pour des raisons évidentes. Lorsque l'enjeu était énorme, il a élevé son jeu à un niveau pratiquement historique et a été le joueur le plus utile d'une formation qui a réussi à atteindre la finale de la Coupe Stanley, éliminant au passage des puissances comme les Maple Leafs de Toronto et les Golden Knights de Vegas, notamment.

- Marc-André Fleury a pas mal assuré sa place de numéro 2 avec un solide parcours (mis-à-part une grosse gaffe contre le CH dont nous nous souvenons tous), mais il a l'expérience et l'attitude de l'emploi sans aucun doute. Des pourcentages d'efficacité de 0.928% en saison et 0.918% en séries éliminatoires ne nuisent pas à l'argumentaire non plus disons.

- Darcy Kuemper a amélioré ses chances avec sa performance au Championnat Mondial de Hockey lors du parcours historique avec Team Canada cette année, une remontée spectaculaire orchestrée par la troupe de Gerard Galland, Andrew Mangiapane et Darcy Kuemper, entre autres.

** Après un début de tournoi catastrophique (0 victoire - 3 défaites) contre des pays comme la Lettonie et l'Allemagne notamment et après avoir atteint les quarts de finale pratiquement par miracle et grâce à d'autres résultats et d'autres pays qui ont causé des surprises, Team Canada a remporté l'un de ses championnats les plus improbables.

- Cam Talbot a été incroyable contre Vegas en première ronde des séries et tout au long de la saison, il s'est hissé dans la discussion. (pourcentages d'efficacité de 0.915% en saison et 0.923% en séries éliminatoires) Il a bien failli sortir les Golden Knights.

Du coté négatif de la médaille, il y a Jordan Binnington (0.899% d'efficacité en séries), Matt Murray (0.893% d'efficacité en saison) et particulièrement Carter Hart (0.877% d'efficacité en saison)... Ils ont fait très mal à leurs chances d'être retenus en raison de leurs performances décevantes des derniers mois.

Particulièrement Hart qui devait être le numéro 2 de Team Canada selon plusieurs, mais avec sa saison catastrophique, il ne serait probablement même pas dans le top-5 en date d'aujourd'hui.