article

Voyez les attaquants qui ont amélioré leurs chances de faire Team Canada 2022 aux Olympiques

Selon Pierre Lebrun

Partager sur Facebook

Comme vous vous en doutez, la performance des joueurs en séries éliminatoires est toujours scrutée à la loupe par les dirigeants d'équipe Canada en vue de leurs décisions pour construire l'alignement final de l'équipe.

Les DGs adorent voir comment les joueurs canadiens performent lorsque ça compte réellement !

Alors que nous espérons des développements positifs au cours des prochains jours et que nous espérons que la ligue tienne sa promesse de laisser les joueurs aller aux Jeux Olympiques, le reporter de TSN et The Athletic Pierre Lebrun revient sur les performances des joueurs en séries (et un peu en saison) qui ont grandement changé leurs chances d'être sélectionné pour représenter le Canada.

ATTAQUANTS

- Brayden Point était pas mal déjà assuré d'avoir sa place avant le début des séries, mais là il devient un incontournable. Quelle performance il a connu encore une fois en séries cette année !

- Mark Stone était lui aussi pas mal déjà assuré avant le début de la saison, a augmenté encore plus ses chances avec une saison et deux rondes éliminatoires fantastiques, mais son invisibilité face au Canadien en demi-finale pourrait bien l'avoir ramené à la case départ. C'est le seul joueur de la liste à avoir un bémol parce qu'avant d'affronter le bleu-blanc-rouge, il était parmi les joueurs à avoir pas mal confirmé sa place.

- Jonathan Huberdeau ne revenait pas souvent sur les listes de favoris pour aller représenter le Canada à Beijing et était souvent laissé de côté, mais maintenant c'est terminé. Sa performance en première ronde et tout au long de la saison avec les Panthers l'a amené à un tout autre niveau. Vraiment un joueur sous-estimé.

- Mathew Barzal, vu qu'il est un joueur de centre, était lui aussi souvent laissé de côté en début de saison. Mais maintenant, avec sa performance marquante en séries et après avoir amené les Islanders en demi-finale de la Coupe Stanley, il a vraiment augmenté ses chances. S'il accepte de jouer à l'aile, selon LeBrun, il est IN.

- Tyler Toffoli. Il ne réussira probablement toujours pas à se tailler une place, toujours selon Pierre LeBrun, mais il n'y a aucun doute que c'est un joueur qui a vraiment amélioré ses chances au cours des dernières semaines et des derniers mois. Toffoli s'est au moins assurément hissé dans les discussions.

NÉGATIF

- De l'autre côté de la médaille, il y a Mitch Marner en tête de liste, qui va probablement quand même faire le club, mais sa performance lors des dernières séries éliminatoires contre le Canadien va vraiment faire douter les dirigeants. Il était assuré de faire l'équipe, maintenant, il y a place au débat. (0 but en 7 matchs de séries cette année)

- Mark Scheifele n'a pas amélioré sa candidature cette année.

- Taylor Hall a été une grande déception avec les Sabres de Buffalo, il a été mieux avec les Bruins, mais à ce stade-ci il ne faut pas s'attendre à le voir à Beijing en 2022.

- Le "Carter Hart" des attaquants, celui qui a fait le plus mal à ses chances d'être sélectionné, est sans aucun doute le québécois Pierre-Luc Dubois. Il a entrepris la saison en tant que favori avec sa campagne 2019-20 et ses séries 2020 époustouflantes, mais cette saison... absolument rien ne fonctionnait dans son cas. 

Dubois est passé d'un joueur de concession pour les Blue Jackets, un joueur qui a littéralement pris son équipe sur ses épaules pour les faire gagner en séries 2020, à un joueur incapable d'avoir un impact positif pour les Jets, même en remplacement de Mark Scheifele. Et il avait des coéquipiers très talentueux avec lui à Winnipeg. Une année à oublier dans son cas c'est le cas de le dire.