Revirement de situation majeur dans le dossier Donald Brashear

Voyez les détails!

Marco Normandin

Plus tôt aujourd'hui, nous vous rapportions que la Ligue de Hockey Senior du Lac au Fleuve avait sévi à l'endroit de l'ancien pugiliste de la LNH, Donald Brashear, lui décernant une suspension de trois matchs pour les gestes qui se sont produit lors du dernier match des siens.

Par contre, l'un des deux joueurs adverses à qui Brashear s'en est pris, Charles Duchesne, a lui aussi été suspendu pour un geste qu'il a posé envers le dur à cuire mais qui n'a pas été capté sur les images qui circulent présentement sur les réseaux sociaux.

Suite à l'annonce de la ligue, l'équipe de Brashear, le Black Jack de Wendake, a émis un communiqué officiel dans le but de rétablir les faits et d'expliquer ce qui s'est passé avant les images captées par un spectateur et a mené au débordement que l'on a vu en vidéo.

Voici ce qu'ils avaient à dire de la situation et la décision de la ligue.

"L’organisation du Black Jack tient à rectifier les faits concernant la vidéo d’une altercation implicant le capitaine Donald Brashear qui circule dans les médias depuis hier matin. L’organisation trouve très dommage l’ampleur médiatique qu’a pris la situation dénigrant Donald, et ce, sans avoir eu l’ensemble des faits attachés à la situation.

Il est important de mettre en lumière le contexte entourant la vidéo. Quelques minutes avant les événements qui sont aperçus sur la vidéo, Charles Duchesne a donné un coup de poing sans avertissement au visage de Donald. Donald est allé voir l’arbitre pour réclamer une punition. Duchesne riait de Brashear et continuait à le narguer. L’arbitre n’a malheureusement pas décerné de punition sur la séquence. Par la suite, Donald est allé voir le joueur pour l’avertir et celui-ci a continué à l’insulter. La suite des événements est démontrée sur la vidéo.

Donald s’implique beaucoup dans la communauté depuis son arrivée avec le Blackjack. Il ne refuse jamais une demande d’autographe ou une photo avec des jeunes fans, et ce, dans tous les arénas de la ligue.

L’organisation du Black Jack ne prône en aucun cas la violence. Elle tient par contre à rappeler qu’avant de se prononcer sur une situation en dénigrant un joueur, les médias devraient s’informer sur le contexte menant à celle-ci.

- Black Jack de Wendake

Voilà qui dresse un portrait totalement différent de ce que plusieurs ont pu croire en visionnant les images choquantes hier.

Soudainement, le joueur ensanglanté par le coup de poing de Brashear passe de victime à instigateur selon cette version des faits.

Voyez au bas le communiqué officiel et les images de l'incident en question.