Rapport de repêchage : Qui a le dessus entre Simon Nemec et David Jiricek?

Voyez les détails!

Mark Suciu

Avec un repêchage crucial pour le Canadien de Montréal qui approche à grands pas, nous vous proposons une série de profils des meilleurs espoirs disponibles.

Ce repêchage qui aura lieu à Montréal le 7 et le 8 juillet prochain verra le Canadien parler à 14 reprises à moins qu’il y ait d’autres transactions d’ici là. De plus, le Canadien parlera au premier rang de chaque ronde de cet encan.

Après avoir exploré les profils des trois meilleurs attaquants de cette séance de sélection, il est maintenant temps de s’attaquer aux deux meilleurs défenseurs soient Simon Nemec et David Jiricek.


Cette saison, Simon Nemec a évolué en Slovaquie avec Nitra. Celui-ci a récolté 26 points, dont 1 but, en 39 matchs. Toutefois, il a terminé en force sa saison alors qu’il a récolté 17 points, dont cinq buts, en 19 matchs de séries éliminatoires. La centrale de recrutement de la Ligue nationale de hockey le classe au troisième rang parmi les joueurs européens. Sinon, il n’y a pas vraiment de commun accord parmi les principales sources de recrutement. Son positionnement varie entre troisième et neuvième au total.

Du côté de David Jiricek, il a évolué en République-Tchèque où il a amassé cinq buts et six mentions d’aide pour un total de onze points en 29 rencontres. La centrale de recrutement de la Ligue nationale de hockey le classe au quatrième rang parmi les joueurs européens. Dans son cas, il n’y a également pas de consensus. On le retrouve entre le deuxième et le septième rang.

Maintenant que tout ça a été dit, il est temps d’explorer plus en détail le jeu des deux défenseurs. Pour ce faire, nous allons diviser l’analyse sous cinq différentes catégories : le patinage, le jeu physique, la vision de jeu, le tir et les passes.

Le patinage

Niveau patinage, les deux joueurs ont un style différent. Nemec a un coup de patin beaucoup plus fluide que celui de Jiricek. Bien que Jiricek possède des coups de patin puissant ce qui lui permet de jouer à la vitesse de ses adversaires, il n’est pas aussi dynamique que Nemec. Cela fait en sorte qu’il n’est pas le plus agile sur ses patins. Toutefois, l’écart n’est pas si grand.

Nemec, pour sa part, il donne l’impression d’être un couteau dans le beurre par la manière dont il patine. Le patinage est quelque chose qui s’apprend, mais pour le moment, il faut donner l’avantage à Nemec.

Le jeu physique

Nemec ne possède pas un petit gabarit. En fait, il mesure 6 pieds et un pouce et pèse 192 lb. Toutefois, Jiricek est plus imposant avec ses 6 pieds et trois pouces et ses 176 lb. Au niveau physique, Jiricek s’impose davantage sur le jeu que Nemec. Un recruteur de The Hockey News a même expliqué la différence entre les deux joueurs dans ce département.

« Nemec est un gars positionnel jouant avec son bâton. Jiricek essaie de vous plaquer au deuxième rang. Ça va être le truc de Jiricek. Il n'a pas peur, il joue dur, il est fort et c'est l'une des raisons pour lesquelles il sortira dans le top-10. »

Donc, sur ce point, il faut donner l’avantage à Jiricek. D’ailleurs, à ce sujet, nous vous proposons d’observer cette excellente vidéo de David St-Louis qui décortique le jeu de Jiricek à merveille.

La vision de jeu

Ce n’est pas pour rien que les deux défenseurs sont classés dans le top-10 : ils ont tous les deux une très bonne vision de jeu. Nemec a tendance à effectuer le jeu plus simple qui marche la plupart du temps. Il n’attire pas souvent l’attention par la manière qu’il joue, mais il fait les petites choses qui rendent ses coéquipiers meilleurs. De plus, il est un solide quart-arrière en avantage numérique avec une excellente vision offensive. Au niveau défensif, il doit appliquer un peu plus de pression à l’aide de son corps afin de renforcer son jeu.

Jiricek, lui, semble se compromettre davantage que ce soit en attaque ou en défense. C’est pour cela qu’il est plus intrigant à regarder jouer. Il utilise bien son corps en zone défensive alors qu’il tente de frapper ses adversaires. Toutefois, il lui arrive de manquer ses mises en échec ce qui a pour effet de le mettre en mauvaise position par la suite. Le jeu offensif n’est pas vraiment ce qui a le plus intéressant chez lui.

En tout cas, parmi les deux défenseurs, Nemec est le défenseur offensif et Jiricek est le défenseur qui est plus stable dans sa zone. Voyez tous les buts de Nemec ci-bas.

Le tir

Les deux ont un solide tir dépendant de ce qu’on recherche. Jiricek a tendance à tirer afin de marquer des buts, mais Nemec, lui, tente plutôt de chercher des retours de lancers ou des déviations devant le filet. Ils ont tous les deux de bons tirs pour ce qu’ils tentent de faire.

Les passes

Nemec, étant un défenseur à caractère offensif, exécute mieux ses passes de sortie de zone. De plus, il est un solide quart-arrière qui est en mesure de contrôler le jeu à la pointe. De plus, Nemec est davantage créatif dans ses sorties de zone. Toutefois, il ne faut pas enlever le crédit à Jiricek, lui qui est aussi capable de créer des sorties de zone, mais il a tendance à ne pas remarquer l’option plus facile. Pour cela, Nemec a l’avantage.

De plus, mentionnons cette confiance que possède Nemec. Dans une entrevue avec les Sénateurs d’Ottawa, on lui a demandé s’il était le meilleur défenseur offensif ou défensif de ce repêchage. Celui-ci a répondu qu’il était le meilleur défenseur offensif et défensif.

En bref, les deux défenseurs seront solides. Ils ont cependant deux styles de jeu différent. Jiricek semble être plus près de la LNH que Nemec, mais aucun des deux ne devrait être prêt à faire le saut dès l’an prochain. Nemec a le potentiel de devenir un joueur similaire à Miro Heiskanen tandis que Jiricek ressemble davantage à un Marc-Édouard Vlasic ou Mikhail Sergachev. Lequel préférez-vous?