article

Nikita Scherbak atteint le fond du baril

​Ouch!

Partager sur Facebook

Qui aurait cru que le premier choix du Canadien de Montréal en 2014, Nikita Scherbak, en serait rendu là six ans plus tard? Les partisans avaient bien de l’espoir pour l’attaquant, qui finalement n’a joué que 29 parties avec le Tricolore avant d’être placé au ballottage en décembre 2018. 

Il a été réclamé par les Kings de Los Angeles, mais après huit rencontres seulement, ils ont laissé tomber et Scherbak a décidé de rentrer chez lui en Russie. Pour relancer sa carrière, le jeune joueur a tenté sa chance avec l'Avangard d'Omsk dans la KHL, mais il n’a pas connu bien plus de succès : il fut rétrogradé dans les mineurs et a placé au ballottage à nouveau. 

Scherbak a abouti à Chelyabinsk, avec le Traktor, mais il n’est toujours pas parvenu à créer l’attaque qu’on attend de la part d’un choix de premier tour et il semblerait que ce dernier en a assez. 

Selon ce que rapporte Andrew Zadarnowski, qui cite le média Business Online, l’attaquant de 24 ans aurait pris la décision de refuser l’offre qualificative de l’équipe pour quitter la KHL. Et personne ne sait où il pourra maintenant continuer sa carrière. Ses droits appartiendront encore au Traktor, mais un retour dans cette formation pour la saison 2020-2021 semble improbable.

Qui aurait pu imaginer un tel parcours pour ce joueur qui semblait si prometteur en 2014? 

Au moins, Scherbak vit de beaux moments dans sa vie personnelle : sa conjointe est enceinte d'un garçon.