article

Michel Bergeron se prononce sur le début de saison d'Alexis Lafrenière

Réponse au débat

Partager sur Facebook

C'est bien connu et couvert depuis le début de la saison, Alexis Lafrenière ne produit pas à la hauteur des attentes. Certains sont inquiets, d'autres comme nous, ne le sont pas.

"Laffy" a fait ses débuts dans la LNH dans les pires circonstances possibles et même un gars comme Mika Zibanejad, qui a produit à un rythme de plus de 100 points / 82 matchs la saison dernière, connaît beaucoup de difficulté en 2021 dans la grosse pomme. (4 points en 16 matchs)

Les experts de TVA Sports ont eu une discussion animée sur le sujet et nous voulions y revenir brièvement. Notamment le réputé Michel Bergeron a été clair sur le sujet : 

- "Je veux le voir jouer !" Selon "Bergy", les Rangers sont en train de limiter le jeune attaquant dans un rôle qui ne lui convient pas et qui ne le met pas assez en valeur. 

- "Lafrenière doit avoir la rondelle. S'il a été un premier choix au repêchage, c'est parce qu'il est bon avec la rondelle. Il faut qu'il joue."

Nous nous permettons de respectueusement être en désaccord avec ces affirmations et c'est pourquoi nous traitons du sujet un peu plus en profondeur. 

Lafrenière a joué en moyenne tout près de 15 minutes par match depuis le début de la saison, dont 2 minutes sur l'avantage numérique. 

Si on compare avec d'autres premiers choix, Jack Hughes oscillait autour des 15 minutes la saison passée, Nico Hischier autour de 16 minutes à sa saison recrue et Auston Matthews, qui a marqué 4 buts à son premier match, autour de 17 minutes. Tous des joueurs qui ont joué également autour de 2 minutes par match sur le "Powerplay" à leur saison recrue.

Nous avons également regardé un autre québécois, Pierre-Luc Dubois, qui a joué 16 minutes 12 (1minute 58 sur l'avantage numérique) à sa saison recrue. Il a amassé 48 points.

Regardons maintenant Tim Stutzle des Sens, 3e choix au total en 2020 et deux rangs derrière "Laffy". Il joue autour de 15 minutes par match et 2 minutes 30 sur l'avantage numérique. Des chiffres très comparables à ceux d'Alexis Lafrenière.

La différence ? Laffy : 2 points et Stützle : 9 points.

Bref, c'est vrai qu'il est beaucoup trop tôt pour paniquer ou même simplement pour se questionner sur le futur de Lafrenière en tant que joueur étoile. Nous avons encore confiance à 1000% qu'il va rebondir, mais son début de saison ne s'explique pas simplement par un manque d'utilisation.

Ses coéquipiers avec qui il a passé le plus de temps sur la glace cette saison ?

- Artemi Panarin (Pace de 113 points la saison passée et 18 points cette année)

- Ryan Strome (Pace de 70 points la saison passée et 9 points cette année)

Le troisième est Mika Zibanejad.

Ce n'est visiblement pas la faute de ses coéquipiers non plus ou la faute de son déploiement à 5 contre 5. Le québécois des Rangers a également entrepris la majorité de ses séquences en zone offensives. (Mises en jeu dans le territoire adverse plus de 50% du temps) Ce qui est favorable pour lui.

Donc, oui Lafrenière va rebondir et oui il y a mille et une raisons qui expliquent son mauvais départ, mais en tout respect, les raisons évoquées ci-dessous ne sont pas valables à 100%, selon les chiffres que nous venons de présenter du moins.

Dans tous les cas, nous avons excessivement hâte de voir le vrai "Laffy" et le match d'hier était définitivement un pas dans la bonne direction pour lui.