Lukas Rousek victime d'une charge assassine de la part de Darren Raddysh

Voyez la vidéo!

Philippe Chênevert

Mercredi soir dernier, en direct du Upstate Medical University Arena, le Crunch de Syracuse accueillait les Americans de Rochester pour une deuxième fois en une semaine. 

Lors de cette partie, un événement disgracieux est venu assombrir la victoire de Rochester, alors que le défenseur du Crunch, Darren Raddysh, a effectué une mise en échec dangereuse et totalement gratuite aux dépens de Lukas Rousek, un jeune joueur des Americans.

En fin de 3e période, alors que le pointage était de 2 à 1 en faveur de Rochester et que le gardien adverse avait retraité au banc des siens, Rousek s'est précipité rapidement dans la zone de Syracuse afin de reprendre le contrôle du disque et en a profité pour tourner autour du filet et ainsi, marquer le but d'assurance avec 52 secondes à faire au match.

Malheureusement, comme il a effectué ce jeu rapidement, il avait la tête basse et il n'a jamais remarqué le défenseur Raddysh qui s'en venait à vive allure pour le plaquer et ainsi, l'empêcher de marquer en le sortant du jeu. 

Sous le coup de l'impact, Rousek s'est écroulé lourdement sur la glace alors que sa tête venait d'encaisser un énorme choc. Évidemment, une énorme mêlée s'en est suivi.

Le plus choquant est que sur la séquence, les arbitres ont seulement décerné un 2 minutes pour "charging"

Plusieurs croient d'ailleurs que Raddysh aurait dû être puni davantage.

Bien qu'un joueur ait parfaitement le droit d'effectuer une mise en échec légale lorsqu'il patine en direction d'un joueur, il est important que ce dernier le fasse avec une certaine limite. Or, dans ce cas, le défenseur du Crunch parcourt une très longue distance à vitesse élevée en ayant qu'une seule idée, faire mal à l'adversaire. C'est ce qu'on appelle un assaut. 

Partisans du Canadien, cette scène vous rappellera assurément la séquence sur laquelle Mark Scheifele avait effectué le même genre d'assaut sur Jake Evans, lors du premier match opposant le Tricolore aux Jets de Winnipeg, dans le cadre des séries éliminatoires 2021

Ci-dessous, vous remarquerez avec étonnement qu'il s'agit d'un jeu identique et que le résultat est le même.

De son côté, Scheifele avait été suspendu 4 matchs, alors que Jake Evans avait manqué le restant des séries. 

Plutôt étrange de voir la différence : 2 minutes vs 4 matchs de suspension!