Bloqueur de pub détecté

C’est grâce aux publicités que nous pouvons vous offrir le contenu que vous aimez tout à fait gratuitement. Pour continuer à voir le contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités SVP.

Les Lions de Trois-Rivières connaissent maintenant leur sort

Voyez les détails!

Marco Normandin

Plus tôt cet après-midi, nous vous rapportions que les Growlers de Terre-Neuve, club école des Maple Leafs de Toronto dans la ECHL, étaient forcés de cesser leurs opérations à compter d'aujourd'hui alors qu'ils leur restaient encore 6 matchs à disputer à la saison régulière.

Les Lions de Trois-Rivières, club école ECHL du Canadien de Montréal, étaient d'ailleurs menacés du même sort, eux qui appartiennent au même propriétaire et ont présentement une dette considérable envers la ville de Trois-Rivières.

Suite à la rencontre spéciale des gouverneurs pour discuter du sujet, il appert que les Lions auraient eu droit à un sursis et poursuiveront leurs activités.

Selon ce que rapporte l'agent de joueurs Darryl Wolski, un chèque de plus de 600 000$ aurait été fait à la ville de Trois-Rivières aujourd'hui pour éponger une partie de leur dette.

On dit que la ville se serait engagée, suite à ce paiement, de mettre sur pause ses démarches pour récupérer le reste de la dette, soit environ un demi-million de dollars.

De plus, un potentiel acheteur se serait manifesté dans le dossier.

Tout indique qu'ils termineront donc leur saison et que les négociations se poursuivront durant les prochaines semaines pour la suite des choses.

Les informations du journaliste Matthew Vachon du Nouvelliste abondent également dans le même sens.

Il reste sept matchs à disputer au calendrier régulier des Lions et, ironiquement, une série de trois matchs face aux Growlers de Terre-Neuve était prévue ce weekend.

Plus de détails suivront.

Restez dans le jeu avec les dernières nouvelles, analyses et exclusivités de l'univers du hockey!
Restez dans le jeu avec les dernières nouvelles, analyses et exclusivités de l'univers du hockey!