article

Les deux joueurs des Tigres visés par des allégations d'agression sexuelle présent au camp

Dossier à surveiller !

Partager sur Facebook

Rappelons qu'il y a quelques mois, deux joueurs des Tigres de Victoriaville dans la LHJMQ ont été arrêtés pour une agression sexuelle alléguée lors des célébrations suivant la conquête de l'équipe à la Coupe du Président de la LHJMQ, à Lac Beauport.

Les joueurs venaient tout juste de revenir à leur place d'hébergement en banlieue de Québec (l'Hôtel Entourage sur-le-lac) après leur Championnat suite à une victoire de 3-2 contre les Foreurs de Val d'Or.

À l'arrivée, une adolescente était sur place, et il y aurait eu un flirt et la victime alléguée serait allée rejoindre le joueur dans sa chambre.

Au départ, elle aurait été consentante pour une "certaine forme de rapprochement" avec le joueur qu'elle venait de connaître, toujours selon les sources du tvasports.ca.

Mais, un deuxième joueur des Tigres était présent dans la chambre à leur arrivée et donc, la jeune femme aurait retiré son consentement et ne voulait plus avoir de relations sexuelles avec le premier joueur, selon une déposition faite à la police.

Cette version serait celle fournie par l'ado le lendemain de l'agression alléguée. (alors qu'elle s'est immédiatement rendu au poste de police avec ses parents pour porter plainte) 

Selon les enquêteurs de police, la version de l'adolescente est jugée comme étant "très crédible".

Nous apprenions au cours des dernières heures que les deux joueurs des Tigres en question sont présents au camp de l'équipe et jouent les matchs pré-saison. Ce qui a fait réagir.

Veuillez noter que l'enquête est toujours en cours.

Selon le tvanouvelles.ca, une source policière bien informée s'est dite "très optimiste" à l'effet que le DPCP autorise des accusations criminelles prochainement.

Ce sera un dossier à surveiller.

Voyez la réponse fournie par la LHJMQ concernant la présence des joueurs aux matchs pré-saison et au camp des Tigres :

"Nous suivons l'évolution du dossier de très près. Or, pour l'instant, aucune accusation n'a été déposée contre les joueurs. Au niveau de la LHJMQ, nous n'avons aucune tolérance pour des infractions à caractère sexuel et nous éduquons continuellement nos athlètes sur l'importance de ces enjeux ainsi que la notion de consentement. Cependant, il ne faut pas oublier que dans une démocratie et un système de justice comme le nôtre, la présomption d'innocence existe et doit prévaloir. Soyez toutefois assuré que la LHJMQ agira conformément selon les tenants et aboutissants de l'enquête policière et du processus judiciaire."

Crédit : https://www.tvanouvelles.ca/20...