“Le hockey est gangrené et pourri!”

Jean-Charles Lajoie n'y va pas avec le dos de la cuillère!

Publié le par Marco Normandin dans Autres Ligues
Partager sur Facebook
3,460 3.5k Partages

Le commentateur et animateur Jean-Charles Lajoie du 91.9 Sports était de passage à l'émission Deux Hommes En Or sur les ondes de Télé Québec et a donné une entrevue à l'animateur Pierre-Yves Lord qui traitait bien sûr de notre sport national, le hockey.

Dans une envolée passionnée, Lajoie n'a pas été tendre envers ce qu'est devenu le hockey mineur québécois, pointant du doigt Hockey Québec, qu'il n'a pas hésité à qualifier "d'entreprise pyramidale" et les a dénoncé haut et fort pour leur gestion qu'il estime n'être basée que sur les profits monétaires et rien d'autre.

Il croît même qu'il aurait dû tenter de décourager ses garçons de s'adonner à ce sport tellement la culture y est devenue dénaturée et affirme également que si le prochain Maurice Richard naît un jour au Québec, il passera inaperçu parce qu'il n'aura même pas les moyens de pratiquer son sport à un niveau élite et jamais il ne pourra se faire découvrir.

Voici un résumé de son propos:

"J'me dis: T'es sans dessein puis tu serais supposé être plus brillant que ça, Lajoie. Si t'avais été plus brillant, t'aurais élégament tenté de diriger tes garçons vers autre chose. Parce que c'est gangrené, parce que c'est pourri. On a voué un culte et on a fait du hockey un sport d'élite. Moi j'arrive d'une génération où quand j'étais ti-cul, l'élite faisait du ski alpin à Bromont pis on s'en ca**ce pis allez-y, nous autres on va jouer au hockey. On partait avec notre poche à pied pis ça coûtait 5 cennes pis on rentrait et on connaissait le gars du pro-shop. Jouer élite, mettons Bantam AA, la plus grosse catégorie à l'époque, en dollars d'aujourd'hui ça équivaudrait à 2500$. C'est encore gros mais en dollars d'aujourd'hui maintenant jouer la plus grosse catégorie Bantam ça va te coûter 12 500$. C'est rendu une pure histoire de cash, c'est rendu une industrie qui s'étend sur 12 mois par année. Les arnaqueurs guettent: 'Si tu t'entraînes pas cet été, si tu fais pas de la glace synthétique cet été, tu feras pas le club parce que les autres s'entraînent comme des chiens. Vas-y pas jouer au baseball, vas-y pas jouer au soccer, entraînes-toi sur la glace synthétique. À 22 ans tu vas te faire replacer une hanche pis à 24 un genou mais ça on s'en ca**ce!' En Finlande, ils ont un modèle équilibré qui n'est pas géré par le dollar contrairement à Hockey Québec qui est une entreprise pyramidale qui vise à amener des profits au sommet de la pyramide pis toi le papa du petit novice qui, je m'excuse mais, se fait entuber pas chic, bonne chance pour parler à une autorité compétente pour décrier l'injustice dont ton garçon est victime, la prunelle de tes yeux, ton garçon ou ta fille. La prunelle de tes yeux est victime d'une injustice et personne ne t'entend, ils sont trop occupés et ils ont les oreilles bouchées parce qu'ils ont du fric plein les oreilles et plein les barnics fack y voient plus clair et ils n'entendent rien, mais ils sont pleins comme des boudins. C'est une horreur, ça m'horripile et c'est pour moi un combat important pour la suite, pour qu'un jour, pour le prochain Pierre-Yves Lord qui va prendre son p'tit gars et va dire: 'Regarde si c'est beau le Canadien et regarde si ce serait beau qu'on parte toi et moi à l'aréna parce que c'est un sport beau, c'est un sport noble puis c'est notre sport national.' Là, c'est le sport national des pleins, mais si t'as ça se peut que ça marche. Mais si t'en a pas, si Maurice Richard vient au monde, on le saura jamais. Personne va le voir, y va crever au parc avec deux patins gauches dans les deux pieds."

Êtes-vous en accord avec ses propos? Avez-vous vécu des expériences frustrantes également?

Vous pouvez visionner au bas l'extrait de l'entrevue en question.

Partager sur Facebook
3,460 3.5k Partages

Source: Facebook