article

Le fils de Patrick Roy renoue avec le hockey

Quelle belle opportunité pour lui!

Partager sur Facebook

Frederick Roy, fils du légendaire gardien des Canadiens et de l'Avalanche du Colorado, Patrick Roy a connu une carrière plutôt courte dans le hokcey professionnel. 

On parle bien ici de Frederick Roy, à ne pas confondre avec son frère Jonathan. Ce dernier est devenu célèbre pour avoir sauvagement agressé le gardien des Saguenéens de Chicoutimi lors d'un match alors qu'il était gardien pour les Remparts de Québec sous la direction de son père. Depuis, Jonathan Roy est devenu un chanteur célèbre au Québec. Bien qu'il ait un parcours fort interessant, c'est bel et bien son petit frère, Frederick qui retient l'attention ces jours-ci.

Frederick Roy, comme son frère a joué plusieurs années sous la direction de son père avec les Remparts de Québec de la LHJMQ. Le centre a connu une carrière junior interessante, particulièrement à sa dernière année en 2-011-2012 lorsqu'il a amassé 27 buts et 92 points en 68 matchs. Même s'il n'a pas été repêché par une équipe de la LNH, il a tout de même réussit à obtenir un contrat avec les Americans de Rochester, la filiale de la ligue américaine des Sabres de Buffalo. 

Il y a joué 2 saisons entre 2012 et 2014, sans grand succès. Après avoir pris une pause du hockey en 2015, Roy est revenu au hockey, cette fois au niveau universitaire avec les Stingers de l'Université Concordia alors qu'il y étudiait. Depuis 2016, Frederick Roy a pris sa retraite du hockey de haut niveau.

Ce dernier poursuis présentement des études en Droit à l'Université d'Ottawa. Toutefois, il a récemment eu l'opportunité de renouer avec le monde du hockey. En l'absence temporaire de l'entraîneur adjoint de Patrick Roy avec les Remparts, Martin Laperrière, le légendaire gardien de buts a engagé son fils Frederick pour qu'il agisse comme adjoint temporairement.

Ce n'est pas tous les jours que l'on voit un duo père-fils travailler derrière le banc d'une équipe de hockey. Frederick se dit très heureux d'avoir l'opportunité de fréquenter le milieu du hockey à nouveau et de revoir les membres du personnel des Remparts qu'il côtoyait autrefois en tant que joueur.

Son père, lui, apprécie beaucoup l'aide que son fils lui apporte derrière le banc. Il souligne surtout son habilité à établir un lien de confiance avec les joueurs de l'équipe et à proposer de nouvelles idées sans pour autant compromettre l'identité tactique de l'équipe ni l'autorité de l'état-major des Remparts.

Tel que mentionné, Frederick Roy devra très probablement quitter l'équipe lors du retour de Martin Laperrière. Il pourra se concentrer à 100% sur ses études en droit et s'assurer un avenir prometteur. Roy affirmait qu'il avait retrouvé sa passion pour le hockey. Peut-être qu'on le verra un jour revenir dans le monde du hockey en tant qu'entraîneur, membre de la direction d'une équipe ou peut-être même comme agent de joueur. D'ici là, on lui souhaite beaucoup de succès.