article

La LHJMQ pourrait abolir les bagarres dès la saison prochaine

Ça passe ou ça casse?

Partager sur Facebook

Une décision historique pourrait avoir lieu alors que la LHJMQ pourrait dès la saison prochaine décider d'abolir complètement les bagarres de sa ligue.

Selon ce que rapporte le journaliste Martin Leclerc de Radio-Canada, un vote aura lieu dans les prochains jours entre les gouverneurs de la ligue pour décider si oui ou non les bagarres ont encore leur place dans le hockey junior.

Si l'on se fie aux commentaires de Ronald Thibault, copropriétaire du Phoenix de Sherbrooke, il semble y avoir un réel appétit pour l'abolition des bagarres autour de la ligue:

"Il est difficile de prévoir exactement quel sera le bouquet de mesures adopté par les membres de la ligue parce que cette proposition n’a pas encore été secondée et que le débat n’a pas encore eu lieu. Mais je crois qu’il y a clairement un appétit au sein de la ligue afin que les bagarres soient sanctionnées plus sévèrement. En tous les cas, je peux vous dire que le Phoenix de Sherbrooke est totalement en faveur de l’abolition des bagarres. Nous les considérons aussi inacceptables que n’importe quel autre coup porté à la tête."- Ronald Thibault

Le président d'une équipe de la ligue a ajouté ceci de façon anonyme:

"C’est clair que notre organisation votera en faveur de l’abolition des bagarres. Nous sommes rendus à cette étape. Ça n’a pas de bon sens de se battre sur une patinoire. En même temps, je n’ose pas m’aventurer et prédire le résultat du vote. Je sais qu’il y aura un bon débat et qu’il s’agit d’une question délicate. L’adoption d’une telle règle exigera un excellent jugement et une vigilance accrue de la part de nos arbitres. Si tous les joueurs de quatrième trio se mettent à picosser impunément des joueurs comme Alexis Lafrenière, la ligue et les amateurs en seront perdants."

Si la proposition est adoptée, il s'agirait d'une décision historique.

Plus de détails suivront.

En Prolongation

Le Lightning de Tampa Bay a perdu hier les services de leurs attaquants Nikita Kucherov et Anthony Cirelli qui ont tous les deux quitté le match face aux Penguins de Pittsburgh et ne sont pas revenus par la suite. On ignore pour l'instant la gravité de leur blessure respective.

L'attaquant Québecois Anthony Mantha effectuait un retour au jeu hier pour les Red Wings de Detroit après avoir raté plusieurs semaines. Il a récolté 2 passes dans la défaite de 3 à 2 de son équipe.

Le père du défenseur Jay Bouwmeester des Blues de St. Louis assistait à la rencontre d'hier quand il a vu son fils s'effondrer sous ses yeux. Sans hésiter il a couru à sa rescousse.