L'entraîneur-chef des Bastions de Blainville fait le point sur la saga!

Voici les derniers développements!

Publié le par Marco Normandin dans Autres Ligues
Partager sur Facebook
75 75 Partages

Plus tôt cette semaine nous vous rapportions cette histoire complètement ahurissante qui avait vu une équipe de hockey mineur de catégorie Novice C avec des jeunes de 7 et 8 ans être disqualifiée des séries éliminatoires de sa ligue après une victoire pour une technicalité.

L'entraîneur-chef de l'équipe, un pompier de métier qui accepte généreusement de donner de son temps de manière bénévole au profit de ces jeunes garçons, avait malencontreusement oublié de rayer de sa feuille d'alignement le nom d'un joueur absent lors du match.

Il n'avait pas fait jouer un joueur illégal. Non, il avait simplement oublié de faire un trait sur le nom d'un joueur absent, geste qui n'a eu aucune espèce d'incidence sur le résultat du match qu'ils ont gagné par la marque de 5 à 3.

Après que son assistant ne dévoile toute l'histoire en début de semaine, cette fois c'est Mathieu Léveillé lui-même, l'entraîneur-chef de l'équipe, qui a décidé de briser le silence et faire le point sur toute cette situation impliquant Hockey Québec avec l'aide d'une publication Facebook.

Voici ce qu'il avait à dire:

"Aujourd'hui, sa fait 5 jours depuis la disqualification de notre équipe, pour mon erreur sur la feuille de la partie. Vous avez été plusieurs à nous soutenir contre cette sanction qui est beaucoup trop sévère pour une première offense et qui s'est retrouvé à quelques reprises au courant de la saison et à notre première partie des séries éliminatoires.Hier, à été une journée forte en émotion avec tous se tourbillon médiatique, mais nous croyons sincèrement qu'on devaient créer se climat de panique dans les haute sphère du hockey mineur, qui est à notre avis beaucoup trop gros.
L'association de hockey mineur de Blainville, affirme qu'ils mon soutenu. J'ai eu quelqu'un qui ma annoncé la mauvaise nouvelle et qui à pris mes preuves pour défendre mon point, mais personnellement à part cette personne, qui a mon avis ne pouvait pas faire plus, j'ai jamais senti aucun autre membre avec plus de poids dans la hiérarchie me soutenir et m'aider à mieux préparer ma défense. Peut-être que des choses se sont passé sans que je le sache, mais le téléphone du président 2 jours après cette sanctions étais beaucoup trop tard malheureusement. Je sais que c'est facile pour moi d'admettre cette erreur de l'association, mais j'espère seulement qu'une prise de conscience et une évaluation sera prise en compte pour qu'on trouve un meilleur moyen qui répondra mieux à encadrer l'entraineur dans cette situation.Ensuite, pour le comité de discipline et le statisticien de la ligue d'hockey des Laurentides, nous n'avons reçu aucun message, aucun téléphone pour savoir s'il pensait revoir leurs sanctions à l'avenir, et peut-être minimalement, des s'excuses aux enfants qui ont été injustement disqualifié pour une erreur de ma part.
Pour Hockey Québec, nos demande avaient été envoyés, lundi matin et nous avons a reçu ce matin un email expliquant qu'ils travaillaient actuellement sur notre dossier et un suivi devrait venir bientôt.En conclusion, je voudrait personnellement remercier toute les personnes qui nous entoures pour votre soutiens, mais surtout les parents de nos petits joueurs qu'ils ne voulaient sûrement pas se retrouver dans cette situation. Un remerciement spécial pour l'équipe de Dominic Vigeant les Lions 3 de Saint-Jérôme qui ont été pointé du doigt injustement dans cette histoire et félicitation pour leur titre remporté de l'équipe gagnante de la ligue de hockey des Laurentides Novice C.
Lors des entrevus et article écris sur le sujet une erreur importante c'est glissé, l'association de hockey Laurentides-Lanaudières ont été visé, mais malheureusement c'est la ligue d'hockey des Laurentides qui est en cause. L'association de hockey des Laurentides-Lanaudières nous appuis dans notre travail pour faire modifier les sentences inculqué par LHDL.Le fait le plus important est de ne pas oublier que ce combat est avant tous pour nos enfants qui veulent seulement s'amuser en jouant au hockey!"-Mathieu Léveillé

Il sera intéressant de savoir ce que les dirigeants impliqués prendront comme décision maintenant que nous avons aidé à mettre la lumière sur toute cette injustice privant de jeunes enfants de poursuivre leur rêve.

Plus de détails suivront.

"Aujourd'hui, sa fait 5 jours depuis la disqualification de notre équipe, pour mon erreur sur la feuille de la partie. Vous avez été plusieurs à nous soutenir contre cette sanction qui est beaucoup trop sévère pour une première offense et qui s'est retrouvé à quelques reprises au courant de la saison et à notre première partie des séries éliminatoires.

Hier, à été une journée forte en émotion avec tous se tourbillon médiatique, mais nous croyons sincèrement qu'on devaient créer se climat de panique dans les haute sphère du hockey mineur, qui est à notre avis beaucoup trop gros.

L'association de hockey mineur de Blainville, affirme qu'ils mon soutenu. J'ai eu quelqu'un qui ma annoncé la mauvaise nouvelle et qui à pris mes preuves pour défendre mon point, mais personnellement à part cette personne, qui a mon avis ne pouvait pas faire plus, j'ai jamais senti aucun autre membre avec plus de poids dans la hiérarchie me soutenir et m'aider à mieux préparer ma défense. Peut-être que des choses se sont passé sans que je le sache, mais le téléphone du président 2 jours après cette sanctions étais beaucoup trop tard malheureusement. Je sais que c'est facile pour moi d'admettre cette erreur de l'association, mais j'espère seulement qu'une prise de conscience et une évaluation sera prise en compte pour qu'on trouve un meilleur moyen qui répondra mieux à encadrer l'entraineur dans cette situation.

Ensuite, pour le comité de discipline et le statisticien de la ligue d'hockey des Laurentides, nous n'avons reçu aucun message, aucun téléphone pour savoir s'il pensait revoir leurs sanctions à l'avenir, et peut-être minimalement, des s'excuses aux enfants qui ont été injustement disqualifié pour une erreur de ma part.

Pour Hockey Québec, nos demande avaient été envoyés, lundi matin et nous avons a reçu ce matin un email expliquant qu'ils travaillaient actuellement sur notre dossier et un suivi devrait venir bientôt.

En conclusion, je voudrait personnellement remercier toute les personnes qui nous entoures pour votre soutiens, mais surtout les parents de nos petits joueurs qu'ils ne voulaient sûrement pas se retrouver dans cette situation. Un remerciement spécial pour l'équipe de Dominic Vigeant les Lions 3 de Saint-Jérôme qui ont été pointé du doigt injustement dans cette histoire et félicitation pour leur titre remporté de l'équipe gagnante de la ligue de hockey des Laurentides Novice C.

Lors des entrevus et article écris sur le sujet une erreur importante c'est glissé, l'association de hockey Laurentides-Lanaudières ont été visé, mais malheureusement c'est la ligue d'hockey des Laurentides qui est en cause. L'association de hockey des Laurentides-Lanaudières nous appuis dans notre travail pour faire modifier les sentences inculqué par LHDL.

Le fait le plus important est de ne pas oublier que ce combat est avant tous pour nos enfants qui veulent seulement s'amuser en jouant au hockey!"

Partager sur Facebook
75 75 Partages

Source: Facebook