article

Caroline Ouellette veut faire changer la culture du hockey

Voyez ici les détails !

Partager sur Facebook

Cette année, La Coupe des bonnes actions Chevrolet est de retour en force pour sa sixième saison! En collaboration avec Chevrolet et Hockey Canada, elle est destinée à aider les équipes à être plus inclusives. Nous avons eu la chance de s'entretenir avec Caroline Ouellette, ambassadrice depuis la toute première saison. 

"J'ai la chance d'être ambassadrice depuis de début. C'est un programme qui me rejoint parce que j'ai toujours cru en l'importance de s'impliquer comme athlète, quel que soit notre âge. [...] On veut vraiment essayer de rendre le hockey plus inclusif. Faire de la place sur le banc pour que tout le monde se sente accepté et bienvenu dans le hockey."- Caroline Ouellette 

Éduquer les jeunes dès leur hockey junior est primordial pour leur développement en tant que joueur, mais surtout en tant que personne. C'est une manière efficace de lutter contre l'homophobie par exemple. Les Néo-Canadiens sont souvent intéressés vers le hockey. Par contre, ils ne peuvent pas toujours le pratiquer. Cela s'ajoute à l'objectif de rendre le hockey plus inclusif. Sans compter l'équipement de hockey très dispendieux qui pourrait devenir plus abordable. 

"Dans les dernières années, malheureusement, on s'est rendu compte qu'il y avait certaines situations malheureuses qui sont arrivées au hockey qui nous permet de vraiment réaliser qu'on doit faire des changements dans la culture du hockey. [...] On est rendu à un aspect où l'on doit réaliser qu'on doit changer. Qu'on doit continuer à évoluer."- Caroline Ouellette 

La prise en main de problèmes de santé mentale chez les joueurs, comme l'ont fait Carey Price ou Jonathan Drouin, sont des exemples de courage et des sources d'inspirations. Parlant de courage, il faut se tourner du côté de Nashville. L'un de leurs espoirs, Luke Prokop, a annoncé son homosexualité en juillet dernier. Il a ensuite reçu, pour la plupart, une vague d'amour et de respect des partisans de hockey.  Caroline, elle-même membre de la communauté LGBTQ+, témoigne que la culture dans le sport et la vie en dehors du hockey va dans la bonne direction. Toutefois, il y a encore du chemin à faire. Voici le message que Caroline avait pour ceux qui hésitent ou qui sont mal à l'aise face à la situation de l'homosexualité, que ce soit dans le sport ou dans la vie de tous les jours : 

"C'est libérateur d'être qui on est. De vivre les amours qu'on ressent. " - Caroline Ouellette 

Elle explique également son histoire avec Julie Chu, hockeyeuse américaine et aussi conjointe de Caroline. Ça lui a pris plusieurs années avant de s'affirmer et s'afficher avec elle publiquement. 

"On voulait faire parler de nous comme athlètes versus notre relation."- Caroline Ouellette

Elle expliquait que lorsque c'est devenu public, elles ont reçu beaucoup de support et ont inspiré beaucoup de personnes à être eux-mêmes. À vivre bien avec leur situation. Elle témoigne aussi de l'ouverture d'esprit des jeunes qui, maintenant, parlent sans tabou de leurs relations lorsqu'elles sont ensemble en public. Cela lui donne beaucoup d'espoir pour le futur.  

La Coupe des bonnes actions contribuera certainement à la solution. 

Cliquez ici pour en apprendre plus sur La Coupe des bonnes actions Chevrolet et pour participer