article

Bob Hartley est dans l'eau chaude et il risque une lourde suspension

Le coach de l'Avangard est dans l'eau chaude

Partager sur Facebook

L'an dernier, Bob Hartley devenait coach de l'Avangard de Omsk dans la KHL en Russie. Son dernier poste d'entraîneur chef dans la LNH était avec les Flames de Calgary, poste qu'il a occupé pendant 4 ans avant d'être licencié par l'organisation à la fin de la saison 2015-2016. Après avoir dirigé l’Avangard d’Omsk vers une saison de 83 points cette année(39-18-5), Bob Hartley a réussi à amener son équipe en finale de la Coupe Gagarine, mais ils ont finalement été balayés par le CSKA de Moscou.

Comme on vous le rapportait vendredi, suite à la défaite, l'Avangard a décidé de procéder à une restructuration et plusieurs joueurs ont été remerciés, dont Maxime Talbot, David Desharnais et Viktor Stalberg. On se demandait alors si Bob Hartley allait rester en poste, mais avec les nouvelles apprises hier, il semble que son séjour risque vite de tirer à sa fin, selon ce que rapporte le site Tout sur le hockey.

Selon plusieurs sources russes, Bob Hartley aurait tenté d'interférer dans un test anti-dopage en faveur de l'un de ses joueurs de l'Avangard. Une enquête serait présentement en cours et le coach pourrait faire face à une suspension maximum de 4 ans. Le joueur en question serait Denis Zernov. Selon certaines informations, ce dernier se serait échappé pour ne pas avoir à être testé et risque lui aussi d’être suspendu pour 4 années. 

Pour l'instant, Hartley est avec l'équipe nationale de Lettonie en vue des mondiaux qui commencent dans une semaine en Slovaquie, mais il n'est pas sûr qu'il pourra demeurer en poste si l'enquête conclut à sa culpabilité. 

La KHL, mais également l'IIHF, ont été informés de ce litige. Dans un communiqué officiel, l’Avangard a toutefois prétendu qu’il s’agit d’un mensonge inventé de toutes pièces, ou du moins une sérieuse incompréhension.

Il faudra donc suivre le développement de cette affaire, qui pourrait forcer Hartley à revenir en Amérique du Nord assez rapidement.

« Bob Hartley pourrait faire face à une suspension de 4 ans. Selon plusieurs organes de presse russes, il aurait tenté d'interférer dans un test de dopage du RUSADA [Agence anti-dopage russe] pour l'un de ses joueurs de l'Avangard. Il y aura apparemment une enquête sur le sujet. »