Bloqueur de pub détecté

C’est grâce aux publicités que nous pouvons vous offrir le contenu que vous aimez tout à fait gratuitement. Pour continuer à voir le contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités SVP.

7 joueurs auraient été forcés de prendre une substance interdite par leur entraîneur

Voyez les détails !

Samuel Doiron

L'histoire de sept joueurs de hockey suspendus pour dopage a pris une nouvelle tournure. Les sept joueurs, tous membres de l'Ufa Tolpar, l'équipe junior de Salavat Yulaev de la KHL, affirment qu'un entraîneur les a forcés à prendre des substances inconnues en les menaçant de ruiner leur carrière.

Rinat Bashirov, directeur général du "Salavat Yulaev" d'Ufa, avait déclaré aux journalistes plus tôt cette année que, jusqu'à présent, il n'y avait aucune raison de supposer que les joueurs de hockey du Tolpar utilisaient délibérément des drogues illégales.

Les sept joueurs ont été pris en flagrant délit de présence de substances interdites dans leur organisme en février et en avril de cette année. Des documents judiciaires montrent maintenant les allégations à l'encontre de l'entraîneur.

Selon la source, les athlètes ont déclaré que des suppléments et des injections suspects leur avaient été prescrits par le préparateur physique. Selon eux, ils ont tenté de résister, mais l'entraîneur les a menacés de porter plainte auprès du directeur de l'équipe et de leur causer des problèmes de carrière. La direction de l'équipe n'est pas intervenue dans la situation, estimant que le préparateur physique est plus avisé.

Les tests ont révélé que les joueuses avaient pris du meldonium, un médicament utilisé pour réduire les restrictions du flux sanguin vers certaines parties du corps. Il est interdit par l'Agence mondiale antidopage depuis 2016

Restez dans le jeu avec les dernières nouvelles, analyses et exclusivités de l'univers du hockey!
Restez dans le jeu avec les dernières nouvelles, analyses et exclusivités de l'univers du hockey!