Une méga transaction a avortée à la dernière minute dans la LNH!

Pas moins de 8 éléments étaient impliqués!

Publié le par Marco Normandin dans Ailleurs dans la LNH
Partager sur Facebook
45 45 Partages

Nous vous rapportions il y a de cela deux semaines qu'une transaction majeure envoyant Erik Karlsson à Vegas avait avorté à la dernière minute.

On en sait aujourd'hui plus sur la situation puisque l'attaquant Bobby Ryan, qui était également impliqué dans la transaction et quittait aussi pour les Golden Knights, s'est ouvert au Ottawa Sun.

Selon Ryan lui-même, Karlsson et lui avaient reçu l'information qu'ils avaient été échangés la veille de la date limite des transactions, si bien qu'ils avaient tous les deux commencé à faire leurs bagages. Puis, l'échange a avorté à la dernière minute et ils sont restés avec les Sens.

''On m'a dit dimanche que c'était fait, puis quelqu'un a changé d'idée à la dernière seconde. Karlsson et moi avions commencé nos bagages, nous étions certains de partir. J'imagine que je devrai attendre à cet été pour voir ce qui m'attend, c'est tout ce que je peux faire pour l'instant.''

Selon les informations qui circulent, ce serait Pierre Dorion, DG des Senators, qui aurait changé d'idée et fait avorter la transaction, forçant les Golden Knights à opter pour leur Plan B et faire l'acquisition de Tomas Tatar des Red Wings de Detroit, quelques minutes avant le son de la cloche.

Selon les informations de Elliotte Friedman, journaliste et insider de Sportsnet, pas moins de 6 éléments se retrouvaient à Ottawa.

''Selon mes informations, Vegas sont vraiment allés au bâton. Ils ont offert quelques joueurs et quelques choix, probablement 6 pièces au total, et acceptaient de recevoir le contrat de Bobby Ryan également.''

Cette transaction aurait de loin été la plus importante de l'année!

ANNONCE CONTROVERSÉE À VENIR CHEZ LE CANADIEN?

Avec à peine 13 matchs à faire à cette saison de misère, le Canadien a pris la décision de rappeler plusieurs jeunes de son club école pour mieux les évaluer en fonction de l'an prochain.

Parmi ces jeunes, il y a le gardien Charlie Lindgren qui profite de la blessure à Carey Price pour tenter de faire sa place chez le CH.

Vivant ses premiers moments difficiles dans la LNH, Lindgren parait soudainement moins invincible qu'en début d'année et rappelle qu'il n'est peut-être pas si prêt que ça pour assumer un rôle régulier dans la grande ligue.

C'est pourquoi le journaliste Marc-Antoine Godin de The Athletic croit que le Canadien pourrait prendre la décision cet été d'amener du renfort la saison prochaine.

Tous ont rigolé et se sont moqués de Marc Bergevin lorsqu'il a réclamé le vétéran Antti Niemi au ballotage il y a quelques semaines mais force est d'admettre qu'il fait du boulot colossal devant le filet du Canadien depuis son arrivée et mérite un autre contrat dans la LNH l'an prochain. Et ce contrat, il pourrait bien l'avoir à Montréal.

Toujours selon Godin, la règle du ballotage permettrait au CH de signer un vétéran gardien comme Niemi cet été et créer une compétition à l'interne au camp d'entraînement. Si la direction de l'équipe juge que Lindgren a besoin de parfaire son apprentissage dans la Ligue Américaine, on pourrait l'envoyer avec le Rocket de Laval sans avoir à le passer par le ballotage, lui qui en sera exempt pour encore 44 matchs au moment d'écrire ces lignes.

À l'inverse, si Lindgren remporte le poste d'adjoint au camp d'entraînement, Niemi pourra être soumis au ballotage. Il pourrait être réclamé par une autre formation ou bien se retrouver à Laval et servir de police d'assurance en cas de blessure.

Cette option de ramener le vétéran gardien fait beaucoup de sens et il ne serait pas surprenant que ce soit exactement ce que le Canadien fasse durant la saison morte.

À LIRE ÉGALEMENT

Partager sur Facebook
45 45 Partages

Source: Ottawa Sun