article

Un directeur général de la LNH sur le point d'être congédié?

Il est dans l'eau chaude!

Partager sur Facebook

Les Red Wings de Détroit sont dans de beaux draps. La réalité du plafond salarial semble être en train de rattraper le directeur général Ken Holland. De son propre aveu, il devrait même être obligé de transiger dans un futur rapproché pour respecter les limites imposées par la LNH. Mais est-ce que ses patrons seront assez patients pour le laisser exécuter son plan de match?

Le DG des Wings serait dans l'eau chaude. Le journaliste Kevin Allen, du USA Today, a soulevé la possibilité qu'il soit bientôt congédié sur son compte Twitter hier, en réponse à la question d'un internaute. "Pourquoi Holland a-t-il toujours un emploi comme directeur général?":

Selon Allen, les succès de Holland au cours des dernières décennies font en sorte que ses patrons sont plus patients avec lui. Le fait que son contrat de termine à la fin de la prochaine saison peut aussi peser dans la balance.

Holland a été promu directeur général en 1997. Sous sa gouverne, les Red Wings ont été l'une des formations ayant connu le plus de succès dans la LNH. Ils ont remporté le trophée du Président quatre fois, ainsi que la Coupe Stanley à trois reprises. 

Mais malgré cette belle feuille de route, il reste beaucoup de travail à accomplir au cours des prochaines semaines: Détroit dépasse actuellement le plafond de près de 4 millions (3,946 millions), alors que le jeune Andreas Athanasiou, un attaquant très prometteur, n'est même pas encore sous contrat.