Tragédie du 11 septembre | Bruce Boudreau était initialement dans un des avions

Voyez les détails !

Samuel Doiron

Il y a aujourd'hui 21 ans, le 11 septembre 2001, Bruce Boudreau devait se trouver à bord du vol 175 de United Airlines, qui a été détourné par des terroristes d'Al-Qaida et s'est écrasé sur la tour sud du World Trade Center de New York.

À bord de ce vol se trouvait l'ami et collègue de Boudreau, Garnet Bailey.

Les deux hommes faisaient partie d'un groupe de membres du personnel des Kings qui se rendaient dans le nord de l'État pour célébrer le mariage de la fille de Bill Flaherty, à l'époque directeur du personnel des Kings.

Alors qu'ils étaient au mariage, Andy Murray, qui était alors l'entraîneur en chef des Kings, a demandé à Boudreau et à son équipe de changer leur vol prévu pour le mardi suivant. Murray voulait plutôt qu'ils soient à Los Angeles le lundi pour un dîner d'entraîneurs.

Boudreau a contacté John Wolf, le coordinateur des voyages des Kings, et a fait changer son vol de mardi à lundi. Le lendemain matin, le monde a changé à jamais.

Sur le chemin du retour du mariage, Boudreau a fait tout son possible pour que Bailey change aussi son billet. Il a déclaré que le coût de l'avancement de son billet d'un jour était d'environ 750 $, un montant trop élevé, selon M. Bailey. C'est un montant, dit-il, qui n'était pas prévu au budget.

Ce matin-là, le 11 septembre 2001, Bailey et Mark Bavis, recruteur des Kings, sont arrivés à l'aéroport international Logan de Boston, prêts à s'envoler pour Los Angeles à bord du vol 175 de United Airlines. C'était le vol sur lequel Boudreau était censé être avec eux.

Andy Murray m'a sauvé la vie.

Chaque année, quand ça arrive, j'y pense. Le film "Vol 93" va passer, je vais le regarder encore et encore. Et je n'arrête pas de penser à ce qui m'est passé par la tête à ce moment-là. C'était une époque folle, folle, et je suis un homme chanceux.

- Bruce Boudreau