Pour en finir avec les comparaisons ridicules!

Qu'est-ce que ça prendra pour convaincre les gens?

HabsolumentFan

Par Marco Normandin,

Hier, les Penguins de Pittsburgh ont réussi à vaincre les Capitals de Washington, soit la meilleure équipe de la LNH en saison régulière, en 6 matchs pour ainsi accéder à la finale de la conférence de l'est pour y affronter le Lightning dès vendredi.

Non seulement les Penguins font-ils partie du carré d'as restant dans la LNH mais ils ont réussi le tout sans même l'aide de leur gardien numéro un, Marc-André Fleury, blessé depuis un mois. C'est Matt Murray, leur jeune gardien d'avenir, qui a pris la pôle à partir du match numéro 3 de la série face aux Rangers et a été sensationnel depuis, permettant à l'équipe de se rendre aussi loin.

À voir les commentaires sur les réseaux sociaux, Murray, âgé de seulement 21 ans, est méconnu du fan moyen et semble sortir de nulle part pour quelqu'un qui ne suit pas les Penguins de près. Or, il est non seulement le real deal mais il a en fait officiellement délogé Fleury de son poste de numéro un, lui qui est en santé et prêt à revenir au jeu depuis le troisième match de la série face aux Caps. Il reste cependant sur le bout du banc et doit regarder le jeune prodige des Pens lui ravir la pôle.

Depuis quelques jours je vois des gens affirmer qu'il ne faut pas s'énerver avec les performances de Murray, le comparant à des noms comme Andrew Hammond, Dustin Tokarski ou même Michael Leighton, tous des gardiens qui ont bien fait sur une courte période de temps avant de revenir sur terre pour sombrer dans l'oubli par la suite. Ce sont tous des exemples d'un ridicule impressionnant fait par des gens qui n'ont visiblement aucune idée de qui est Matt Murray mais qui tiennent à avoir une opinion quand même, ce que j'appelle des opinions vides. Il n'y a pas d'autre explication possible pour comparer une jeune superstar en devenir à des gardiens aussi médiocres de qui on n'attendait pratiquement rien et qui sont sortis de nulle part pour disparaître aussi vite.

Murray est depuis déjà un bon moment considéré comme le gardien d'avenir des Penguins. À Pittsburgh, personne n'est surpris de ses présents succès, un peu comme personne n'était surpris à Montréal de voir Carey Price connaître du succès lorsqu'il s'est établi avec le Canadien. Le jeune gardien des Pens dominait déjà dans la Ligue Américaine avant de continuer à dominer dans la LNH plus tôt cette saison lorsqu'il a été rappelé. Pratiquement imbattable en séries, il présente une fiche incroyable de 14-1-1 à ses 16 derniers départs et est d'un calme désarmant devant son filet. 

Déjà il y a quelques mois, les DG's des autres équipes tentaient tous de mettre la main sur le jeune homme, faisant de lui le gardien le plus convoité de toute la ligue. Le DG Jim Rutherford a même refusé de l'inclure dans la transaction avec les Leafs de Toronto pour obtenir Phil Kessel l'été dernier. Barry Trotz, entraîneur-chef des Capitals a affirmé de son côté qu'il voyait en lui un gardien franchise. C'est à ce point-là que tous les experts s'entendent pour dire qu'il est une vedette en devenir et dominera la ligue, ce qu'il fait déjà présentement.

Et si ce n'était pas suffisant pour vous convaincre de son énorme talent, Marc-André Fleury lui-même a confié à son bon ami Maxime Talbot que le jeune gardien n'est absolument pas un feu de paille. 

Si vous êtes toujours incrédule après tout ça, je ne peux malheureusement rien pour vous. [pub]



Marco Normandin est le créateur du Ultimate Pool Preview, une référence mondiale en guides de pools.

Il est également l'idiot derrière la page humoristique Définitivement, Pierre.