article

PK Subban met fin à la saison d'un attaquant Québecois!

Ouch!

Partager sur Facebook

Le moins que l'on puisse dire c'est que PK Subban des Devils du New Jersey connait un début de saison particulièrement mouvementé.

Après seulement 10 matchs, le volubile ancien défenseur du Canadien s'était déjà retrouvé au centre de trois incidents discutables.

Le 6 octobre dernier, tout juste avant que ne débute la saison, Subban avait blessé au genou l'attaquant Ryan Reaves des Rangers de New York en le faisant tomber à la renverse à l'aide d'une jambette lors d'un match préparatoire. Le principal intéressé avait affirmé qu'il ne s'agissait que d'un accident et la ligue l'a cru, choisissant de ne pas sévir.

Puis, le 26 octobre, Subban a une fois de plus servi une jambette à un autre joueur adverse durant un match, cette fois l'attaquant Milan Lucic des Flames de Calgary. Il a d'ailleurs reçu une amende de 5000$ imposée par le comité de discipline de la LNH.

Finalement, le 3 novembre, Subban a une fois de plus récidivé, cette fois contre l'attaquant Trevor Zegras des Ducks d'Anaheim à l'aide de, vous l'aurez deviné, une jambette une fois de plus. La ligue lui a cette fois-ci imposé une amende de 15 000$ pour une seconde offense.

C'est donc trois jambettes en un mois que Subban a asséné à ses adversaires. Difficile de ne pas y voir un pattern évident.

Mais voilà que l'ancien défenseur du Canadien a de nouveau récidivé, cette fois contre l'attaquant Québecois Samuel Blais des Rangers de New York lors du dernier match des Devils, lui administrant à lui aussi, vous l'aurez deviné, une jambette alors qu'il ne s'en attendait pas. Ce dernier a lourdement chuté sur la patinoire et a eu besoin de l'aide de ses coéquipiers pour retraiter au vestiaire.

Était-ce accidentel ou non? Difficile de lui donner le bénifice du doute avec sa feuille d'antécédants depuis le début de la saison.

Ce matin, on apprend que la saison de Blais est officiellement terminée en raison d'une blessure au genou et doit être opéré pour une déchirure du ligament croisé-antérieur. 

Voyez les images de l'incident au bas.