article

Personne n'interdira à Alex Ovechkin de jouer à Fortnite!

Le joueur vedette est clair à ce sujet!

Partager sur Facebook

Un jeu vidéo a pris d'assaut la planète depuis quelques temps déjà et des millions de jeunes et moins jeunes y jouent sur une base quotidienne, souvent pendant plusieurs heures consécutives.

Ce jeu vidéo, nommé Fortnite, fait même des ravages dans le sport professionnel et de nombreuses équipes, autant dans le junior que dans la LNH, ont commencé à interdire à leurs joueurs de s'y adonner. On se souviendra en début de saison quand les Canucks de Vancouver furent officiellement la première équipe de la LNH à formellement interdire à leurs joueurs de jouer à ce jeu lors des voyages sur la route.

D'autres équipes pourraient d'ailleurs emboîter le pas, considérant que ce jeu hautement addictif, qui fait en sorte que des joueurs passent parfois la nuit debout à s'y adonner, altère les performances de ceux-ci qui en viennent qu'à manquer de sommeil.

Mais la superstar Alex Ovechkin des Capitals de Washington, un adepte de Fortnite, ne s'en fait pas trop avec ça. Même si la direction de son équipe décidait de l'interdire à ses joueurs, ce ne serait pas suffisant pour l'arrêter, lui qui a admis à la journaliste Isabelle Khurshudyan du Washington Post qu'il irait à l'encontre du règlement et jouerait quand même:

"Si quelqu'un me dit que je n'ai plus le droit de jouer aux jeux vidéos sur la route ou chez moi, je ne l'écouterai pas. Je crois que c'est un choix qui revient à chacun. Si tu regardes un film, tu regardes un film. Si tu jeux à des jeux vidéos, tu joues à des jeux vidéos. Je joue à des jeux sur mon cellulaire aussi. Pour moi, sur la route je joue à des jeux pour passer le temps. Je ne jouerai pas toute la nuit, j'ai passé cet âge-là, mais parfois il n'y a rien d'autre à faire sur la route. Oui, tu vas au restaurant et tu restes à l'hôtel ensuite. Tu regardes un film et ensuite quoi? C'est pour ça que les jeux vidéos sont populaires, tu peux en profiter pour discuter avec des amis de partout dans le monde en même temps. Mais si tu as une journée de congé, je crois que c'est mieux de sortir."

Outre Ovechkin, plusieurs joueurs de la LNH admettent jouer à Fortnite, dont l'attaquant Dillon Dube des Flames de Calgary qui a admis avoir joué tout l'été mais avoir arrêté lorsque le camp d'entraînement de l'équipe avait commencé. Même chose pour le jeune Elias Pettersson des Canucks de Vancouver.

Les jeux vidéos ont une place importante dans plusieurs équipes de la ligue. L'an dernier, les joueurs des Golden Knights et ceux des Capitals avaient chacun une console de Nintendo 64 avec eux et ils s'organisaient des tournois de Mario Kart 64 dans leurs équipes respectives durant la finale de la Coupe Stanley.

Croyez-vous que les équipes vont trop loin en interdisant à leurs joueurs de jouer à certains jeux vidéos?

"If somebody going to tell you don’t play video games on the road or at home, I’m not going to listen to it. I think it’s people’s choice, right? If you watch movie, you watch movie. If you play video games, you play video games. I play games on my phone as well. For me, if I play on the road, I play a couple games. I’m not going to play all night long. I’m not at that age. But sometimes, there’s nothing to do at home and on the road especially. Okay, you go to the restaurant and you stay at the hotel. Okay, you watch TV, watch one movie and then what? So, a video game, you can chat with your friends from all over the place – Russia, U.S., Canada. If it’s a day off, I think it’s better if you go out."