Bloqueur de pub détecté

C’est grâce aux publicités que nous pouvons vous offrir le contenu que vous aimez tout à fait gratuitement. Pour continuer à voir le contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités SVP.

Marc-André Fleury défie les règles de la LNH

Voyez les détails !

Samuel Doiron

Le gardien de but du Wild, Marc-André Fleury, a été informé par la LNH qu'il ne pouvait pas porter un masque personnalisé pour la soirée du patrimoine amérindien de l'équipe, a déclaré son agent vendredi.

Fleury a voulu honorer sa femme, Véronique, qui est d'origine abénaquise et mi'kmaq, en portant un masque spécialement conçu pour elle.

Allan Walsh a confirmé que son client avait été informé qu'il ne pouvait pas porter le masque, même pour les échauffements. La ligue interdit aux joueurs de porter des chandails spéciaux, des masques, des autocollants, des décalcomanies ou du ruban adhésif pour les soirées à thème.

Et bien le Québécois a balayé ces avertissements du revers de la main et a décidé de porter le masque durant l'échauffement de son équipe.

Au mépris des règles, Marc-André Fleury porte son masque d'origine amérindienne pendant les échauffements. On m'a dit qu'il était très peu probable que lui ou le Wild soit condamné à une amende, mais il prend le risque de le faire

Son masque a atteint 5 600 $ lors de la vente aux enchères, soit beaucoup plus que n'importe quel autre objet.

- Michael Russo

Il y a des moments où ça vaut la peine de briser les règles et celui-ci en était clairement un !

Restez dans le jeu avec les dernières nouvelles, analyses et exclusivités de l'univers du hockey!
Restez dans le jeu avec les dernières nouvelles, analyses et exclusivités de l'univers du hockey!