article

Les Sens pourraient tenter un gros coup durant la saison morte

Ils tenteront de quitter la cave du classement!

Partager sur Facebook

Les Senators d'Ottawa font partie des équipes de la LNH qui, en plus d'être inactives depuis déjà 4 mois le seront pour encore au moins 5 autres mois. Rien ne les empêchera toutefois de bien préparer la prochaine saison.

Suite au tirage de la loterie du repêchage, les Sens ont vu le boulier leur offrir le 3e ainsi que le 5e choix total à l'encan 2020, leur assurant ainsi deux espoirs de qualité supérieur pour la suite des choses.

Mais la direction de l'équipe pourrait toutefois tenter un gros coup pour tenter de se sortir du fond du classement et retrouver le chemin de la respectabilité.

Selon ce que rapporte l'analyste Pierre McGuire de NBC Sports lors d'un segment sur les ondes du TSN 1200, le DG Pierre Dorion pourrait possiblement tenter de convaincre le vétéran gardien Braden Holtby des Capitals de Washington de signer à Ottawa lors de la saison morte.

Lui qui deviendra agent libre sans compensation et sera libre comme l'air, tout indique qu'il n'y aura plus d'espace sous le plafond salarial à Washington pour ajouter l'important salaire qu'il commandera après avoir mené son équipe vers la conquête de la Coupe Stanley il y a à peine deux ans. Il ne serait donc pas surprenant de le voir s'aligner avec une formation différente puisque les Caps pourront compter sur le jeune Ilya Samsonov qui semble prêt à prendre les rennes et ne coûte qu'un salaire de contrat d'entrée pour l'instant.

  • Âgé de 30 ans, Holtby a terminé la dernière saison avec une fiche de 25-14-6, maintenant une moyenne de buts alloués de 3.11 et un taux d'efficacité de .897 en 48 matchs. Lui qui touchait un salaire annuel de 6.1 millions de dollars cherchera assurément à obtenir une augmentation lors de son prochain contrat.

Si les Sens sont incapables de convaincre Holtby, l'analyste Craig Button de TSN suggère de se tourner vers le gardien Robin Lehner des Golden Knights de Vegas qui pourrait revenir au bercail après avoir débuté sa carrière à Ottawa.

L'actuel gardien numéro un de l'équipe, Craig Anderson, deviendra agent libre sans restriction et on pourrait choisir de le laisser partir.

Quoiqu'il advienne, tout indique qu'Ottawa aura une formation améliorée l'an prochain, particulièrement devant le filet.