Les propos racistes de Tony DeAngelo créent beaucoup de frustration à travers la LNH

Ayayaye

Emricka Moreau

Il y a 3 jours, nous vous rapportions que, lors du match #5 opposant les Bruins de Boston aux Hurricanes de la Caroline, Brad Marchand avait traité Tony DeAngelo de raciste. Ce genre de propos envers le défenseur de la Caroline n'est pas nouveau. Le mot se passe à travers la ligue qu'il est un raciste. Raison principale de son départ de New York. 

Aujourd'hui, sur les ondes du 91,9sports, Martin Lemay est revenu sur le sujet de la présence de DeAngelo dans la LNH. Accompagné de Georges Laraque, ils ont discuté de l'énorme problème que le joueur des Canes est en train de créer.

DeAngelo, qui joue présentement sous un contrat d'un an/1 million avec les Canes, a exprimé beaucoup de propos racistes depuis le début de sa carrière. Entre autres, celui qui l'a expulsé de New York, alors qu'il s'en était pris au gardien Aleksandr Gueorguiev. Le problème est qu'il ne s'est jamais excusé publiquement et qu'il continu d'être encensé en tant que joueur, par certains commentateurs. Un "must-see TV" qui n'a pas sa place. 

Vous pouvez écouter l'extrait juste ici:

La LNH n'intervient pas dans les propos émis par Anthony et les internautes, autant les blancs que les noirs et n'importe quelle autre race, sont furieux. Lemay rappelle, tout au long de l'entretient, qu'il est un "cabochon" depuis son repêchage dans le circuit Bettman et probablement avant cela aussi.

Les réseaux américains devraient être plus conscient selon lui sur la façon de parler du jeu du #77. Martin Lemay indique que oui il est possible qu'il performe bien, mais de rappeler aussi que les propos qu'il a dit sont plus qu'inacceptables. 

Bien qu'il connaisse de bonnes séries, ceci n'excuse en rien son comportement.

À quand l'intervention de la LNH?