Les demandes salariales de Derick Brassard révélées!

Ses chances sont minces!

Publié le par Marco Normandin dans Ailleurs dans la LNH
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Plus de 10 jours après l'ouverture du marché des agents libres, la plupart des DG's de la LNH en sont à évaluer leur plan B ou plan C en fonction des joueurs d'impact qu'ils avaient dans leur mire mais n'ont pas réussi à attirer avec leur équipe.

Les joueurs encore disponibles sont exactement le type de joueur pouvant palier jusqu'à un certain point au manque à gagner d'une équipe en particulier. Tout dépens du type de contrat qu'ils sont prêts à accepter.

Nous vous rapportions récemment que l'attaquant Marcus Johansson était à la recherche d'un contrat de 5 ans à 5 millions de dollars par année. Malheureusement pour lui, le marché n'a pas joué en sa faveur et aucun DG n'a voulu lui donner le terme recherché. Résultat, il a dû se contenter d'un contrat de 2 ans seulement à Buffalo, d'une valeur de 4.5 millions de dollars par année.

L'attaquant Derick Brassard se retrouve également dans une situation similaire. Joueur de centre aussi capable d'évoluer à l'aile, Brassard croyait pouvoir signer un contrat de plusieurs années malgré son âge de 31 ans. Selon ce que rapporte l'animateur Jason Gregor du TSN 1260, l'attaquant francophone exigerait un contrat de 4 ans d'une valeur de 4 millions par année. Toujours selon Gregor, les Oilers d'Edmonton lui aurait offert la moitié, soit environ 2 à 2.5 millions par année.

Pas de doutes, il devra revoir ses demandes à la baisse s'il désire s'entendre avec une formation dans les prochains jours.

L'an dernier, Brassard a compilé une fiche de 14 buts et 9 passes pour un total de 23 points en 70 matchs avec les Penguins, les Panthers et l'Avalanche. En séries éliminatoires, il a récolté 1 passe en 9 matchs.

"Here’s what I know about some salaries right now

Derick Brassard‘s camp was looking for $4 million over four years. Considering Marcus Johansson signed for $4.5 million for only two years, there is almost no chance Brassard will get the term he wants. But for now, he has no reason to drop his salary demands. Wayne Simmonds got $5 million for one year, and Brassard’s camp likely won’t budge off of $4 million for now.

He is coming off the worst season of his career, producing only 23 points in 70 games. His rookie season he only played 31 games due to injury, but still scored 25 points.

Prior to this season, he had produced, starting in 2014, 45, 60, 58, 39 and 46 points. He averaged 50 points over five seasons before stubbing his toe heading into free agency. Once again debunking the myth that players magically have career years leading into a contract year. Some players perform well, others remain status quo and some struggle. If it was easy to just flip a switch and have a career year in the final year of a contract then all players would do it. But it isn’t.

Make no mistake, NHL GMs will use Brassard’s down season to their advantage, just like agents use a career year for their client to his advantage. Brassard’s 14-9-23 season will cost him some money and term, it is just a matter of how much.

I’m told the Oilers could find a way to go to $3million, but ideally they’d like to come in around $2-$2.5 million."

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Oilers Nation