article

Les Canucks prient le ciel pour ne pas que Roberto Luongo se retire!

Ayayaye!

Partager sur Facebook

Maintenant âgé de 39 ans, Roberto Luongo fêtera ses 40 ans dans quelques semaines, soit le 4 avril prochain.

Au cours des trois dernières saisons, le vétéran gardien a multiplié les visites à l'infirmerie, si bien que son nombre de départs est passé d'une soixantaine à 40, puis 35 et cette saison il en est à 37.

Les années semblent officiellement l'avoir rattrapé et il n'a maintenant plus l'endurance d'être un gardien numéro un toute une saison.

Avec une fiche de 14 victoires, 15 défaites et 4 défaites en prolongation, une moyenne de buts alloués de 3.16 et un taux d'efficacité de .897, il y a lieu de se demander si l'heure de la retraite sonnera bientôt pour le sympathique gardien.

Toujours sous contrat pour encore 3 ans après cette saison à un salaire moyen de 5.33 millions de dollars, il est pratiquement impossible qu'il réussisse à se rendre jusqu'à la fin de son contrat tout en performant à la hauteur des attentes.

De plus en plus, on entend les rumeurs qui veulent que le DG Dale Tallon soit à la recherche cet été d'un nouveau gardien numéro un pour relancer sa formation. On dit qu'il aurait Sergei Bobrovsky des Blue Jackets de Columbus dans son viseur lorsque ce dernier deviendra agent libre sans compensation en juillet prochain. Si tel est le cas, il sera intéressant de voir ce qu'il adviendra de Luongo en Floride.

Une chose est certaine, par contre: La direction des Canucks de Vancouver prie le ciel pour que le gardien Québecois joue dans la LNH le plus longtemps possible.

Le journaliste James Mirtle de The Athletic a rappelé dernièrement que les Canucks et les Panthers devront se partager 8 millions de dollars en pénalités prévues s'il venait qu'à prendre sa retraite avant la fin de son contrat. Voici ce que ça donne:

  • Si Luongo prend sa retraite en 2019, les Canucks auront une pénalité de 2.84 millions de dollars sur leur masse salariale pour les 3 prochaines années. Les Panthers, eux, seront privés de 1.287 millions pendant 3 ans.
  • Si Luongo prend sa retraite en 2020, les Canucks auront une pénalité de 4.26 millions de dollars sur leur masse salariale pour les 2 prochaines années. Les Panthers, eux, seront privés de 73 147$ pendant 2 ans.
  • Si Luongo prend sa retraite en 2021, les Canucks auront une pénalité de 8.52 millions de dollars sur leur masse salariale pour 1 an qu'ils devront assumer seuls.

Considérant que les Canucks risquent d'être redevenus des aspirants à la Coupe Stanley dans 3 ans, on peut comprendre que cette pénalité pourrait leur faire extrêmement mal. De quoi prier le ciel pour que Luongo reste en santé le plus longtemps possible!

"Here are the cap penalties from Roberto Luongo's contract for the Canucks if he retires early. Could be really ugly"