Les Blue Jackets auraient un plan précis pour Panarin et Bobrovsky!

Très intéressant!

Publié le par Marco Normandin dans Ailleurs dans la LNH
Partager sur Facebook
21 21 Partages

La saison 2018-19 est officiellement terminée pour les Blue Jackets de Columbus après avoir été battus en 6 matchs par les Bruins de Boston en séries éliminatoires.

Le DG de l'équipe, Jarmo Kekalainen, a décidé de garder tous ses agents libres (et même en ajouter) au lieu de les échanger pour le maximum possible à la date limite des transactions mais les Jackets n'ont pu se rendre jusqu'au bout malgré tout.

Si tous s'imaginent que cette décision fera en sorte qu'il perdra les services de l'attaquant Artemi Panarin et du gardien Sergei Bobrovsky et se retrouvera les mains vides, Kekalainen n'aurait pas dit son dernier mot. Panarin et Bobrovsky ont déjà mentionné et confirmé à quelques reprises leur désire de quitter Columbus et tester le marché des agents libres en juillet prochain, mais le DG des Blue Jackets pourrait toujours retirer un profit de ses deux joueurs vedettes.

Selon ce que rapporte le journaliste et insider Pierre LeBrun de The Athletic dans son plus récent texte, Kekalainen pourrait signer lui-même les deux joueurs et les échanger à l'équipe qui les désire.

Quel serait l'avantage dans tout ça?

Premièrement, les Blue Jackets sont présentement la seule équipe de la LNH à pouvoir signer les deux joueurs pour un contrat de 8 ans et ce, jusqu'au 1er juillet alors que toutes les autres équipes pourront ensuite leur offrir des contrats d'une durée maximale de 7 ans. Cette option permettrait aux deux joueurs de signer un contrat de 8 ans qui leur rapporterait globalement plus d'argent et leur offrirait une année de sécurité supplémentaire. L'équipe qui voudrait les acquérir pourrait ainsi se servir d'une 8e année pour faire diminuer le cap hit, soit le montant moyen impactant la masse salariale annuellement et finalement les Jackets recevraient une compensation en retour de ce service.

Mais que vaudrait ce service, justement?

LeBrun spécule qu'un choix de 2e ronde pour chacun des joueurs pourrait être suffisant pour conclure une telle transactions. Avec seulement trois choix restant pour le prochain repêchage, la banque des Jackets est à sec et ils pourraient ainsi se renflouer un peu avec quelques choix de qualité.

Toujours selon LeBrun, avant de finalement signer Steven Stamkos à un nouveau contrat pour le garder à Tampa Bay, une entente était en place chez le Lightning pour lui faire signer un contrat et l'échanger aux Sharks de San Jose.

Il sera intéressant de voir si Kekalainen sera en mesure de conclure une telle transaction pour son équipe.

"That’s why this has the potential to be different. The Jackets have known for a quite a while what’s likely going to happen with Bobrovsky and Panarin. And while if either player has a change of heart between now and July 1, the Jackets would certainly listen, the reality is that there’s no stopping GM Jarmo Kekalainen right now taking calls from teams in a sign-and-trade scenario.

And my understanding is that he’s absolutely open to the idea.

Why not? He traded away lots of draft picks at the trade deadline this year going for it. Might as well recoup some if he can.

Now, if a team interested in a sign-and-trade offers the Jackets a seventh-round pick to make it happen, Kekalainen will hang up the phone. Get real will be his answer just before he hangs up. Teams need to step up to get in on this.

For example, I think a second-round pick, as high a price as it may seem for a UFA available for nothing July 1, that would probably get it done. It might be worth it for an acquiring team if it means sealing the deal."

Partager sur Facebook
21 21 Partages

Source: The Athletic