article

Le DG Brad Treliving serait prêt à effectuer de gros changements chez les Flames

De gros noms à surveiller

Partager sur Facebook

Le journaliste de TSN Salim Valji a publié un long texte qui semble pointer dans une direction qui est inévitable pour Calgary depuis les nombreuses déceptions des dernières années : des changements majeurs sont à venir.

Le DG Brad Treliving semble avoir assemblé une équipe talentueuse en 7 ans, mais ça ne fonctionne pas. 

Même l'année où les Flames ont tout raflé en saison régulière s'est soldé par un échec et une élimination en 5 matchs lors de la première ronde des séries éliminatoires en 2018-19.

Parmi les changements qui pourraient se faire, de gros noms circulent et ont été relevés par Valji, mais également par d'autres gros noms de l'industrie comme Elliotte Friedman et Darren Dreger plus récemment.

Les Flames seraient intéressés à échanger le dynamique Johnny Gaudreau avant que sa clause de non-échange embarque (au cours de l'été), Calgary considéreraient également de laisser libre comme l'air et exposé au Kraken de Seattle leur capitaine Mark Giordano,

et enfin, le plus gros, ils vont tester le marché des transactions pour leur jeune ailier fougueux Matthew Tkachuk, qui sera agent libre avec restrictions l'été prochain et qui aura droit à une offre qualificative de 9 millions de dollars le cas échéant.

Tout comme notre DG Marc Bergevin ici à Montréal, Brad Treliving est très actif et n'a pas peur des gros échanges.

Ce n'est pas une question de panique selon Valji, la direction des Flames pense tout simplement que les meilleurs joueurs de l'équipe actuellement n'ont pas ce qu'il faut pour amener l'équipe loin en séries éliminatoires et c'est la raison pour laquelle ils considèrent un changement de culture majeur.

À la date limite des transactions, il y a eu quelques murmures concernant une transaction envoyant Johnny Gaudreau aux Flyers pour Travis Konecny alors que Johnny Hockey semble destiné à devenir un joueur des Flyers tôt ou tard, mais tous les insiders s'entendaient pour dire que ce serait fort probablement davantage une transaction au repêchage plutôt qu'un échange de date limite des transactions.

Le nom intriguant et vraiment intéressant ici demeure Matthew Tkachuk, qui ne connaît pas la saison de sa vie et qui ne semble pas être dans les favoris de son nouvel entraîneur-chef Darryl Sutter, mais qui demeure un joueur vraiment game changer à son meilleur.

Que pourrait coûter Tkachuk à acquérir ? Ce sera un dossier fascinant à surveiller cet été assurément.

- Matthew Tkachuk, 23 ans, a produit à un rythme de 79 points / 82 matchs en 2019, 72 points / 82 matchs la saison dernière et 53 points / 82 matchs cette année.