La première offre des Nordiques aux Flyers dans l'échange Eric Lindros est dévoilée

Voyez les détails!

Marco Normandin

Sans l'ombre d'un doute, la plus grosse transaction de l'histoire de la LNH est certainement celle qui a fait passer l'attaquant vedette Eric Lindros des Nordiques de Québec aux Flyers de Philadelphie.

En retour, les Nordiques, à qui Lindros avait annoncé que jamais il ne jouerait pour eux, avaient reçu Peter Forsberg, Mike Ricci, Chris Simon, Steve Duchesne, Kerry Hoffman, Ron Hextall, Deux choix de 1ere ronde ainsi que 15 millions de dollars.

Mais les choses auraient pu être bien différentes.

Le journaliste Kevin Kurz de The Athletic s'est entretenu avec Jay Snider, le fils de Ed Snider, propriétaire et président des Flyers à l'époque. Ce dernier a fouillé dans ses archives et a retrouvé les documents du moment où les Flyers et les Nordiques ont négocié les détails de la transaction.

Dans les papiers qu'il avait gardé précieusement, il y avait de noté la première offre des Nordiques aux Flyers de leurs exigences dans l'échange Lindros.

On y remarque que les Nordiques exigeaient encore plus que ce qu'ils ont finalement reçu mais on remarque surtout que, celui qui est devenu la pièce maîtresse de la transaction, Peter Forsberg, aurait très bien pu ne pas faire partie de l'échange.

Dans les demandes de Québec, on donnait le choix aux Flyers d'inclure le jeune espoir Peter Forsberg OU l'espoir Vyacheslav Butsayev. L'un est devenu un des meilleurs attaquants de l'histoire de la LNH alors que l'autre a récolté 43 points en 132 matchs en carrière dans sept équipes différentes avant de disparaître.

Disons que la transaction aurait pu prendre une tournure complètement différente. Imaginez un scénario dans lequel les Flyers auraient reçu Eric Lindros tout en gardant Forsberg!

Snider affirme que la direction de l'équipe était très réticente à inclure Forsberg dans la transaction mais qu'au final ils ont préféré le céder plutôt que d'inclure Rod Brind'Amour qui était à l'époque un attaquant étoile établi dans la LNH.

On vous rapportait d'ailleurs il y a quelques semaines les sept plus grosses offres reçues par les Nordiques pour Lindros à l'époque.

Quelle histoire fascinante, tout de même!