article

La LNH fait une offre aux joueurs qu'ils ne peuvent refuser!

Ça sent le retour du hockey!

Partager sur Facebook

Dans les prochains jours, les joueurs de la LNH devront voter sur l'offre globale proposée par la LNH pour la convention collective en vue d'un éventuel retour au jeu et reprise des activités dans la ligue.

Selon ce que rapporte Renaud Lavoie de TVA Sports, cette offre en est une que les joueurs ne peuvent tout simplement pas refuser.

Voici, selon lui, les grandes lignes de ce que l'offre comprendra:

  • Convention collective de 5 ans (incluant les deux années restantes à celle actuelle)
  • Plafond salarial stable à 81.5 millions de dollars pour les deux prochaines saisons et augmenté à 82.5 millions en 2022-23.
  • Fin du partage des revdenus 50/50
  • Escrow plafonné à 20%
  • Retour des Jeux Olympiques en 2022 et 2026

Bien que cette offre soit suffisante pour convaincre les joueurs de l'accepter, l'alternative à ne pas l'accepter, elle, fait très peur. 

Toujours selon Lavoie, advenant le cas où les joueurs refusaient l'offre des proprios et ne revenaient pas au jeu, les pertes engendrées par la ligue cette année s'élèveraient à près de 1.1 milliard de dollars, contrairement à 600 millions advenant un retour au jeu. C'est donc dire que la ligue se verrait forcée de baisser son plafond salarial de plus de 15 millions la saison prochaine pour passer à 66 millions. Concrètement, cela voudrait dire que nombreux contrats devraient être rachetés par les équipes et plusieurs joueurs se verraient perdre leur emploi.

Bref, il s'agit d'un pensez-y bien.

"On parle de pertes de près de 1,1 milliard de dollars pour la saison 2020-2021. Toutefois, si les joueurs décidaient de jouer cet été, la perte sera réduite à environ 600 millions $. Par contre, si les joueurs de la LNH décidaient de ne pas jouer cet été et de rejeter l’offre qui devrait leur être présentée dans quelques jours, ils vont malheureusement se placer devant un mur. D’abord parce que le plafond salarial passerait de 81,5 millions $ (comme c’était le cas cette saison) à environ 66 millions $ si jamais la convention collective actuelle était encore active. Ceci forcerait les directeurs généraux à racheter les contrats de plusieurs joueurs au cours de la saison morte. C’est sans compter le fait que les joueurs devraient placer plus de 50% de leur salaire en fiducie (escrow) afin d’éponger le manque à gagner de cette saison, sans oublier qu’il faut s’attendre à une chute des revenus qui devrait toucher le hockey la saison prochaine."- Renaud Lavoie

On croit que les joueurs pourraient se voir proposés cette offre sous peu et un vote pourrait être tenu dès ce weekend, de sorte que l'on pourrait connaître la réponse officielle dans les prochains jours.

Le temps presse et les deux parties le savent.

Plus de dtails suivront.

En Prolongation

Tout indique que, tel qu'on vous le rapportait hier, les camps d'entraînement s'ouvriront avec quelques jours de retard, soit le lundi 13 juillet au lieu du 10 juillet tel qu'initialement prévu.

Les Bruins de Boston ne veulent pas que le Canadien remporte la loterie du repêchage et que le jeune attaquant vedette Alexis Lafrenière aboutisse à Montréal.

Le réseau TSN a dévoil hier son alignement potentiel pour Team Canada aux Jeux Olympiques de 2022... Le résultat est absolument incroyable!