article

La LNH aurait choisi où se jouera la finale de la Coupe Stanley

Une idée qui semble logique!

Partager sur Facebook

Alors que nous approchons à grand pas le mois de juin, les dirigeants de la LNH et l'Association des Joueurs ainsi que les gouverneurs de la ligue tentent toujours de finaliser ce qui serait le scénario officiel du grand retour des activités cet été.

Bien que rien ne soit encore officiel, on croit qu'un scénario impliquant seulement 24 des 31 équipes de la ligue serait présentement celui le plus sérieusement discuté présentement.

Par ailleurs, on apprend que la ligue aurait l'intention de disputer les finales de conférences ainsi que la finale de la Coupe Stanley dans une seule ville.

Selon ce que rapporte le journaliste Jonathan Bernier du Journal de Montréal, citant une source près du dossier, deux villes seraient présenties (une pour la Conférence de l'Est et une pour la Conférence de l'Ouest) mais ce ne serait que pour les deux premières rondes, après quoi tous les joueurs des quatre équipes passant à la troisième ronde se retrouveraient dans une seule ville.

"Et ce ne serait que pour les deux premières rondes. Les finales d’associations et la finale de la Coupe Stanley se dérouleraient dans une seule ville."

Cette ville, ce serait Las Vegas. L'endroit offrirait exactement ce que recherche la ligue, soit plusieurs hôtels d'envergure permettant de loger tous les joueurs dans un environnement contrôlé ainsi qu'un accès facile aux installations pour disputer les matchs.

De plus, les familles des joueurs auraient l'occasion de s'y rendre, ce qui permettrait aux joueurs de briser l'isolation.

"La suggestion de Vegas incluait d’emmener les familles."

De l'aveux même du commissaire Gary Bettman, huit ou neuf villes seraient encore en lice pour présenter les matchs des deux premières rondes, dont celle d'Edmonton au Canada.

En Prolongation

Le premier ministre de l'Alberta affirme qu'Edmonton est l'endroit le plus sécuritaire pour y jouer des matchs de la LNH.

L'arrêt des activités dans la LNH coûtera vraisemblablement un choix au repêchage aux Flames de Calgary.

Le premier ministre François Legault s'est adressé aux Québecois en langage de hockey hier pour que tous comprennent bien les enjeux actuels.