La liste des blessures du Lightning est révélée et c'est un carnage

Voyez les détails!

Marco Normandin

Le Lightning de Tampa Bay est passé à deux victoires de remporter une troisième Coupe Stanley consécutive mais on manqué de ressources et se sont finalement inclinés en six matchs face à l'Avalanche du Colorado.

Après le dernier match de la finale de la Coupe Stanley, l'attaquant Pat Maroon avait affirmé, en pleurs, lors d'une entrevue que les gens n'en croiraient pas leurs yeux lorsque la liste des joueurs blessés du Lightning allait éventuellement être dévoilée.

L'entraîneur-chef Jon Cooper avait également adressé le sujet, affirmant que s'il s'agissait d'un match de saison régulière, la direction de l'équipe aurait dû rappeler la moitié du club école tellement l'équipe était amochée.

Comme c'est le cas pour toutes les équipes, la liste des joueurs blessés fini toujours par devenir publique.

Nous avons aujourd'hui la liste des blessures avec lesquelles les joueurs du Lightning ont dû composer durant les séries éliminatoires.

En point de presse, le DG Julien BriseBois a confirmé les blessures suivantes.

  • Brayden Point souffre d'une importante déchirure au quadricep.
  • Pierre-Edouard Bellemare a débuté les séries avec une blessure au ménisque.
  • Anthony Cirelli souffre d'une séparation de l'épaule et devra être opéré.
  • Ryan McDonagh souffre d'une importante blessure au doigt après avoir bloqué un tir.
  • Nikita Kucherov souffre d'une blessure au ménisque.
  • Brandon Hagel s'est fracturé un pied lors de la série face aux Panthers.
  • Nick Paul souffre d'une séparation de l'épaule ainsi que d'une entorse au genou.
  • Corey Perry souffre d'une séparation de l'épaule.

On dit souvent que les joueurs de hockey professionnel sont grassement payés pour faire leur métier mais c'est lorsque l'on réalise à travers quelles souffrances ils acceptent d'endurer en séries éliminatoires que l'on comprend mieux leur réalité et pourquoi se rendre si près sans remporter le championnat les rend si émotifs après la défaite.

Difficile de ne pas avoir un énorme respect lorsque l'on voit une telle détermination et résilience.